La combustion de la biomasse herbacée – Résultats du projet Greenpellets

Article paru dans le Magazine Bioénergie International n°16- Novembre-Décembre 2011

Biomasse herbacée en combustion, photo Frédéric Douard

L’association AILE (Association d’Initiatives Locales pour l’Énergie et l’Environnement) coordonne depuis 2009 le projet Green Pellets. L’objectif de ce projet expérimental de 3 ans est d’identifier les conditions pour le développement de filières agrocombustibles à partir de biomasse herbacée qui soient respectueuses de l’environnement. Des tests de combustion conduits en laboratoire et sur le terrain ont permis de connaître les performances de combustion et les émissions atmosphériques de différents agrocombustibles. Voici les résultats de ces essais et les enseignements qui en résultent. Résultats des tests de combustion du projet Green Pellets.

Broyat de roseau, photo AILE

Plus de 20 combustibles herbacés ont été produits et analysés. Ils peuvent être composés de cultures énergétiques, telles que le micanthus, le switchgrass, le chanvre, de résidus de cultures comme les pailles de blé, colza, menue paille ou de résidus d’entretien du territoire tels les broyats de lande ou de roseaux. Les combustibles sont présentés sous forme de granulés ou de broyats. La composition de la biomasse herbacée ou des pailles (blé, colza, lin) diffère quelque peu de celle du bois ce qui peut poser problème au niveau de la chaudière ou engendrer la formation d’émissions nocives. Cette composition peut être comparée aux seuils de la marque NF 444 Biocombustibles référence adaptée aux agrocombustibles.

Les biocombustibles ont été testés, dans une chaudière polycombustible de marque Hargassner au CSTB en conditions maîtrisées. Pour chaque combustible, les performances de combustion et les émissions atmosphériques ont été mesurées et les résultats comparés à ceux issus du bois.

Réglementairement, si l’on se réfère aux seuils actuels de la norme NF EN 303-5 (1999), les granulés de miscanthus, de panic, de chanvre, de roseau, le mélange bois / roseau et le miscanthus en vrac apparaissent comme des candidats potentiels à une utilisation en combustion, sous réserve de…

…. pour lire la suite, consulter le Magazine Bioénergie International n°16- Novembre-Décembre 2011.

Informations de contact de Hargassner

logo Hargassner
780 chemin des Persèdes
F-07170 LAVILLEDIEU
+ 33 475 367 367
@ www.hargassner.fr Ou contactez directement la concession de votre région info@hargassner-france.com
Hargassner est cité aussi dans ces articles :
  • A Varces, encore une chaufferie bois avec financement et gouvernance citoyens
  • Hargassner GmbH recherche un responsable export pour la Belgique et le Luxembourg
  • Avec sa gamme Magno, Hargassner s’implante solidement sur le marché des chaudières collectives et industrielles à bois
  • Hargassner équipe la chaufferie bois du Lycée de Villefranche-de-Lauragais
  • Le constructeur de chaudières à bois HARGASSNER monte en puissance en rachetant son confrère GILLES
  • Le Centre Médical Chant’Ours à Briançon chauffé par six chaudières bois en cascade
  • Une entreprise bas carbone innovante chauffée avec une chaudière à bûches !
  • Hargassner équipe la chaufferie bois de la commune bocagère d’Ors
  • Reportages chez des utilisateurs de chaudières à bois Hargassner
  • La Ferme du Pont des Loups produit son Maroilles à l’énergie bois
  • Tous les articles mentionnant Hargassner