Chaufferie bois du Gouray et autonomie énergétique du territoire du Mené

Infos clés fiche de casMaîtrise d’ouvrage communale – Réseau de chaleur de 950 m avec 40 raccordements publics et privés, dont 27 maisons individuelles – Chaleur vendue : 350 MWh/an – Coût kWh : 0.095 € TTC – Combustible : plaquettes bocagères produites en régie  – Chaudière automatique Fröling de 320 kW – Mise en route 2008.

Le réseau de chaleur au bois de la commune du Gouray a été le premier réseau de chaleur du département des Côtes d’Armor à assurer le chauffage de bâtiments privés et publics. La commune assure avec la Communauté de commune du Mené l’approvisionnement en combustible.

La partie chauffage
D’une longueur de 950 m, le réseau chauffe 4300 m2. Les bâtiments raccordés sont à la fois publics et privés : mairie, école, restaurant scolaire, centre de loisirs, garderie, médiathèque, salle polyvalente, atelier communal pour la partie publique et restaurant, garage, cabinet médical, salon de coiffure, coccimarket, salle de résidence, ainsi que 27 maisons d’habitations pour la partie privée. Le réseau de chaleur fournit également l’eau chaude sanitaires pour le restaurant La Roche d’Or et le restaurant scolaire.

La chaudière à bois

La chaufferie possède un silo de 25 tonnes de capacité en plaquettes sèches. La chaudière bois dispose d’une puissance de 320 kWh et une chaudière à mazout de 500 kWh  prend le relai dans les périodes les plus froides et assure le secours éventuel. Le réseau dessert les bâtiments par des sous-stations équipées d’échangeurs à plaques et de compteurs individuels d’énergie. La facturation se fait sur la base de la consommation réelle relevée 3 fois pendant la saison de chauffe (400 000 kW vendus). Aucun abonnement n’est demandé et le kWh est facturé 0.095 € TTC.

L’approvisionnement
La commune s’est doté d’une plateforme pour stocker et sécher son bois déchiqueté. Le combustible utilisé est local et provient de l’entretien de haies bocagères, de coupes rases de bosquets et de déchiquetage de rémanents de coupes en forêts ou sur des plantations.

Le bâtiment de 15 x13 m est compartimenté et peut accueillir 600 à 750 m3 de plaquettes soit de 150 tonnes à 190 tonnes de plaquettes sèches. La commune assume avec la Communauté de Communes du Mené toute la logistique allant de l’achat du bois à l’abattage, au déchiquetage et au transport à la plate-forme. Les plaquettes rentrent à 60 € la tonne sèche à la plate-forme. La commune peut vendre de la plaquette sèche ayant de 25% à 30 % d’humidité à toute personne ou à toute collectivité qui a un réseau de chaleur ou une chaudière à plaquettes.

Chargement du silo à partir du hangar attenant

>> Voir la vidéo de la filière bois-énergie locale du Mené

https://www.youtube.com/watch?v=HolXhVm7Pno

Pour les chaufferies et réseaux de chaleur des bourgs et villages du Mené, les puissances s’échelonnent de 40 à 320 kW, pour des réseaux allant de quelques dizaines de mètres jusqu’à un kilomètre. Trois sont en activité, au Gouray, à Saint Gouëno et au Bigna, en Plessala ; deux sont en cours de réalisation, à Saint Jacut du Mené et Plessala ; trois sont en phase d’études préliminaires, sur les trois autres communes de la communauté, Langourla, Collinée et Saint Gilles du Mené. Au total, plus de 1000 t de bois chaque année, soit le remplacement de plus de 300 t de fioul.

Frédéric Douard, Bioénergie International

>> Voir aussi sur le Mené :

Informations de contact de Fröling

logo Froeling
1 rue Kellermann
F-67450 MUNDOLSHEIM
+ 33 3.88.19.32.69 @ Sonia RIEDINGER
www.froeling.com marketing.france@froeling.com
Fröling est cité aussi dans ces articles :
  • Une chaufferie préfabriquée à bois pour la commune des Grandes Ventes
  • Le micro-réseau de chaleur de Meux en Wallonie, alimenté en miscanthus
  • Retour d’expérience à la chaufferie à granulé de bois de Saligny-sur-Roudon
  • Retour d’expérience sur la chaufferie à granulé de l’Abbaye de Fontevraud
  • Les déchiqueteuses Biber montent en puissance : entretien avec Rudolf Eschlböck
  • Sur le Larzac, le bois-énergie aide au maintien du pastoralisme
  • 2014, une bonne année pour les chaufferies bois dans les Pyrénées-Orientales
  • Chaufferie à granulés de bois grandiose à l’abbaye de Fontevraud
  • Valorisation des arbres têtards du pays d’Auge avec une chaudière automatique à bois
  • Combiner chauffe-eau solaire et chaudière à bois déchiqueté
  • Tous les articles mentionnant Fröling