Le granulé de bois, énergie naturelle pour le chauffage du centre Almières en Lozère

Article paru dans le Bioénergie International n°75 d’octobre 2021

Le hameau d’Almières avec vue sur le Causse Méjean, photo Almières

Le petit hameau d’Almières est un lieu réellement unique. Situé en bordure du causse de Sauveterre en Lozère, il surplombe les gorges du Tarn avec ses célèbres colonies de vautours et fait face à l’aride causse Méjean de l’autre côté du canyon profond de 600 mètres. Ses maisons de pierres, façonnées par des siècles de labeur, sont positionnées à la fois en territoire protégé Natura 2000, mais aussi et surtout au cœur des Causses et Cévennes, un paysage culturel de l’agropastoralisme méditerranéen inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2011. C’est en ce lieu grandiose, que deux femmes, Marise Dematté et Monia Senoussi, ont rénové durant quatre ans une ancienne et riche ferme caussenarde pour y ouvrir un centre de bien-être haut de gamme pour les personnes souhaitant se ressourcer parmi les vieilles pierres et la nature. Et tout naturellement, suite aux conseils de la Mission chaleur renouvelable du département de la Lozère, conduite par le SDEE 48, Syndicat Départemental d’Énergie et d’Équipement de la Lozère, elles ont choisi le bois, énergie renouvelable et largement présente dans la région, pour chauffer leur havre de paix situé à plus de 900 mètres d’altitude.

Les gorges du Tarn au pied d’Almières, photo Almières

Le choix du granulé de bois

La chaufferie est un local neuf construit en bois à proximité des bâtiments en pierre datés de 1739 et classés aux Monuments Historiques. Elle a été mise en service en mars 2021.

A Almières les bâtiments sont classés aux monuments historiques, photo Frédéric Douard

Elle assure le chauffage de 920 m² de constructions anciennes, sans isolation possible, mais seulement lorsque le centre reçoit des clients. Trois bâtiments sont ainsi reliés par un micro-réseau de chaleur de 175 mètres. Ajoutons à ces besoins, la production d’eau chaude sanitaire et le chauffage d’un bain nordique, avec ses 5000 litres d’eau chaude en plein air.

Les studios sont chauffés par radiateurs, photo Frédéric Douard

Le chauffage des grandes pièces, dont la jasse ou bergerie en voûte qui sert de restaurant et de lieu de rencontre, et les salles d’activités (yoga et musique), est assuré par planchers chauffants. Les besoins prévisionnels de chaleur se situent autour des 200 MWh par an.

Les grandes salles sont chauffées par le sol, photo Almières

Pour assurer ce besoin, les porteuses du projet ont fait le choix d’une installation de chauffage au bois la plus automatique possible, et en la matière, seule une chaufferie à granulés est capable de cela.

Des chaudières spéciales pour granulés de bois

Suite à l’appel d’offres réalisé auprès des chauffagistes du département, c’est la société Poudevigne basée à La Canourgue qui a été retenue pour le chantier d’installation puis pour le contrat de maintenance. Sa proposition comportait deux chaudières Fröling P4 Pellet de 80 kW et un ballon tampon de 2000 litres. Ces équipements sont autosuffisants en termes de puissance et de secours, et ne nécessitent aucun appoint ni aucune autre énergie thermique.

Les deux chaudières à granulés d’Almières, photo Frédéric Douard

Les chaudières Fröling P4 Pellet sont spécialement et uniquement conçues pour brûler du granulé de bois. Une sonde à oxygène, dite lambda, située en fin de parcours des gaz, assure un pilotage fin de la combustion. En plus de cela, le ramonage automatique des échangeurs de chaleur par turbulateurs assure en permanence un excellent rendement.

Almières en hiver à plus de 900 mètres d’altitude, photo Almières

En termes de confort de conduite, la commande des chaudières peut se faire à distance, par téléphone ou ordinateur. Cela permet à la fois aux propriétaires et à l’entreprise de maintenance de suivre et de piloter l’installation sans obligatoirement devoir se déplacer. Si les tâches de maintenance sont assurées par le chauffagiste dans le cadre d’un contrat annuel, le décendrage est réalisé quatre fois par an par les propriétaires.

La chaufferie à granulés d’Almières avec ses bouches de soufflage, photo Frédéric Douard

Le combustible est livré par soufflage dans un silo de 35 m³. La consommation prévisionnelle est de 40 tonnes par an, ce qui représente près de 20 000 litres de fioul évités.

Les aspects économiques

Les investissements se montent à 72 500 € pour les chaudières et leurs périphériques, à 50 000 € pour le génie civil, à 16 000 € pour le réseau de chaleur et à 27 000 € pour les sous-stations, soit un total de 165 000 € qui a été aidé à hauteur de 106 000 €.

Un réseau de chaleur relie les différents bâtiments, photo Frédéric Douard

La chaufferie à granulés est équipée d’un ballon d’accumulation de 2000 litres, photo Frédéric Douard

Le coût du granulé, livré par camion complet, est de 8 000 € par an. Le contrat de maintenance comprenant le suivi à distance, deux maintenances complètes par an et le dépannage éventuel se monte quant à lui à 1 400 € par an. Le tout génère une économie annuelle d’exploitation de 10 000 € par rapport à une solution au fioul.

Contacts :

Frédéric Douard, en reportage à Saint-Rome-de-Dolan

Informations de contact de Fröling

logo Froeling
1 rue Kellermann
F-67450 MUNDOLSHEIM
+ 33 3.88.19.32.69 @ www.froeling.com Contactez-nous en ligne
Fröling est cité aussi dans ces articles :
  • Retour d’expérience sur le chauffage d’un élevage porcin au bois de bocage depuis 2004
  • Dans le département du Gard, promouvoir le bois-énergie pour soutenir la filière forestière
  • Une chaufferie préfabriquée à bois pour la commune des Grandes Ventes
  • Le micro-réseau de chaleur de Meux en Wallonie, alimenté en miscanthus
  • Retour d’expérience à la chaufferie à granulé de bois de Saligny-sur-Roudon
  • Retour d’expérience sur la chaufferie à granulé de l’Abbaye de Fontevraud
  • Les déchiqueteuses Biber montent en puissance : entretien avec Rudolf Eschlböck
  • Sur le Larzac, le bois-énergie aide au maintien du pastoralisme
  • 2014, une bonne année pour les chaufferies bois dans les Pyrénées-Orientales
  • Chaufferie à granulés de bois grandiose à l’abbaye de Fontevraud
  • Tous les articles mentionnant Fröling