L’atlas Bioénergie International des chaufferies biomasse affiche désormais plus de 3000 sites

La chaufferie bois du réseau de chaleur de Guéret dans la Creuse, photo Frédéric Douard

La chaufferie à granulés de bois d’Anzère dans le Valais, photo Chauffage Bois-Energie Anzère

En décembre 2020, le magazine Bioénergie International publiait un extrait papier de son atlas des chaufferies biomasse de la Francophonie. Cet atlas est publié chaque année par le magazine depuis 2012 (Bioénergie International n°22). Mais depuis quelques années, au vu du très grand nombres de références, nous ne publiions plus que les listes des chaufferies les plus puissantes, pour chacune des catégories Collectivités (type CT et en rouge sur la carte), Industrie (type IND et en bleu sur la carte) ou Agriculture (type AGR et en vert sur la carte) et que pour l’Europe. Afin de rester le plus exhaustif possible, et afin de ne pas pénaliser les petites puissances, en 2020, la rédaction a décidé de mettre l’ensemble de ses références en ligne et de ne publier que des extraits dans le magazine papier.

Le Bioénergie International n°70 de décembre 2020, en version papier donc, faisait paraitre par orde décroissant de puissances :

  • le TOP 100 des chaufferies collectives à biomasse de France
  • le TOP 100 des chaufferies industrielles à biomasse de France
  • le TOP 100 des chaufferies agricoles à biomasse de France

Et sur l’atlas en ligne, visible à cette adresse, bioenergi.es/s/555, vous pouvez à ce jour consulter les références de plus de 3000 chaufferies, réparties dans treize pays d’Europe, d’Afrique et d’Amérique du Nord.

Atlas des chaufferies biomasse en ligne – Cliquer sur la carte.

Sur cette version en ligne, par défaut la vue interactive affiche les chaufferies de type AGRicole en France. À l’aide des menus déroulants situés au-dessus et au-dessous de la carte, vous pouvez appliquer d’autres filtres : soit sur un autre type de chaufferie, soit sur un autre pays, voire sur une marque en particulier ou encore un nom de chaufferie en particulier, et même une combinaison de tous ces filtres ! L’atlas complet des chaufferies, affichait fin 2020 le nombre de 3119 installations : 2093 collectives , 799 industrielles et 227 agricoles, totalisant plus de 7  600 MW.

Rappelons aussi que les installations en cogénération, biochaleur + bioélectricité, ne figurent pas dans cet atlas et sont répertoriées dans un atlas spécifique pour l’instant encore uniquement publié sur papier et pour la dernière fois dans le Bioénergie International n°68. Il comprend les centrales biomasse et déchets.

Pour les chaufferies, il est donc désormais très facile de visualiser les informations et d’identifier les informations manquantes : aussi merci de ne pas hésiter à nous faire remonter ces informations par mail à fbornschein@bioenergie-promotion.fr afin d’enrichir cette base de données au jour le jour, y compris donc désormais dans les petites puissances, hors domestique.

François Bornschein

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *