Une énergie durable avec la technologie membranaire Sepuran® Green

Article paru dans le Bioénergie International n°61 de mai-juin 2019

Le siège d’Evonik Fibres à Schörfling-am-Attersee en Autriche, photo Evonik

La digestion anaérobie a permis au secteur du traitement de l’eau une meilleure gestion des déchets et des performances énergétiques, en mettant à disposition une énergie renouvelable tout en réduisant l’empreinte carbone de cette industrie.

En général, le biogaz brut issue de cette digestion, composé d’une part variable de dioxyde de carbone et de méthane, n’est pas comparable au gaz naturel. Cependant la technologie membranaire d’épuration du biogaz permet d’obtenir une meilleure qualité de gaz.

Fibres creuses Serupan Green, photo Evonik

À partir de biogaz, cette membrane constituée de fibres poreuses, sépare les composants du biogaz, ce qui permet d’obtenir du méthane suffisamment pur pour être injecté dans le réseau de gaz ou utilisé comme carburant. Après utilisation du procédé membranaire en trois phases, développé et breveté par Evonik, la pureté du méthane s’élève à plus de 99 %. Des pistes de valorisation du CO2 sont en cours d’études, par exemple pour produire des combustibles liquides ou des produits chimiques.

Le biométhane lui aussi peut-être liquéfié pour un usage sous forme de carburant ou comme brique élémentaire dans l’industrie chimique. Le CO2 peut être utilisé dans le secteur alimentaire et des boissons, ou sous forme gazeuse pour la culture de plantes sous serres.

Adoptons les énergies renouvelables

Les fibres fabriquées par Evonik pour sa technologie membranaire SEPURAN® Green sont vertueuses, en cela qu’elles purifient certains gaz permettant de les utiliser plus efficacement.

Fibres Serupan Green, photo Evonik

Disponible depuis seulement sept ans, cette technologie connaît un tel succès qu’il s’en est déjà installé sur plus de 240 sites partout dans le Monde. Autrement dit, les déchets de ces sites sont bien valorisés et produisent de l’énergie renouvelable de qualité équivalente à celle du gaz naturel.

En tant qu’entreprise leader du secteur de la chimie fine, présente dans une centaine de pays, l’expertise d’Evonik implique aussi d’apporter des solutions énergétiques sur-mesure pour d’autres secteurs industriels.

Vue au microscope de fibre creuse Serupan, photo Evonik

Ce qui est extrêmement parlant dans cette technologie de pointe, c’est que la société Evonik l’utilise elle-même, réduisant ainsi sa dépendance aux énergies fossiles en permettant d’alimenter ses usines et sa flotte de véhicules. Suez en France, a fait le choix de la technologie membranaire Evonik, pour convertir la station d’épuration implantée dans la carrière de Sormiou, afin d’y réaliser le projet de production de biométhane le plus important du pays.

Aux Pays-Bas, Delfland, l’une des vingt-deux autorités de l’eau du pays, utilise elle aussi la technologie membranaire Evonik sur son site ‘De Groote Lucht’. Elle y produit chaque année, à partir de 1,8 million Nm³ de biogaz, un million de Nm³ de biométhane qui sont injectés dans le réseau.

Optimisons les ressources

Pour des agences de l’eau qui font face au défi de valoriser toujours plus en gaspillant moins de ressources et en réduisant leur impact sur l‘environnement, la technologie membranaire offre une solution apte à résoudre cette équation.

Traditionnellement, le biogaz est utilisé à l’état brut pour produire chaleur et électricité sur site, mais la production de biogaz est continue alors que les usages électriques sont variables.

Le biométhane, véritable solution pour une mobilité décarbonée, photo Evonik

La technologie SEPURAN® Green, en plus d’opérer une amélioration de la qualité du gaz, permet de stocker ce gaz dans les infrastructures du réseau du site, de sorte que le gaz peut être soutiré au moment où l’on en a besoin.

Avantages de la technologie membranaire

La fibre SEPURAN® Green d’Evonik comporte aussi d’autres avantages. L’assemblage sous forme de modules confère de la flexibilité, dans le sens où cette technologie peut être employée sur des sites de différentes tailles. Des évolutions sont possibles au cours du temps, ce qui rend les installations prêtes pour l’avenir, la technologie pourra s’adapter aux besoins futurs du site.

Cartouche de fibres-SEPURAN Green, photo Evonik

Compétitive en termes de prix de revient, cette technologie ne nécessite aucun apport, en eau, en ressources, ou en molécules chimiques supplémentaires. De fait elle est très simple et efficace à l’usage, tout en étant favorable à l’environnement. De plus, le montage simple implique que le site est opérationnel dès son entrée en service.

Embout du filtre membranaire SEPURAN®, photo Evonik

Son intégration paysagère est aisée : sa forme conteneurisée lui évite un aspect “usine chimique”. Assemblé principalement en atelier, le système SEPURAN® Green est installé rapidement, réduisant la main d’œuvre sur site et le temps d’arrêt de l’installation lors de son installation.

Relevons de nouveaux défis

L’industrie du traitement de l’eau subit énormément de pressions pour produire toujours plus vert, avec le moins de rejets possibles. Le système SEPURAN® Green d’Evonik est une étape pour rendre cette industrie plus durable, en créant une économie circulaire ou aucun déchet n’est gaspillé.

Contact : Volker Wehber, directeur SEPURAN® Green / 
+ 49 6151 18 4513 – volker.wehber@evonik.com – www.sepuran-green.com

Le magazine Bioénergie International est disponible :

Informations de contact de Evonik

Evonik Fibres GmbH
Evonik Fibres GmbH
Gewerbepark 4
AT-4861 Schörfling
+43 7672 701-2891
@ www.sepuran.com sepuran@evonik.com
Evonik est cité aussi dans ces articles :
  • Un digesteur en flux piston pour la Centrale Biogaz des Hautes Falaises de Fécamp
  • Du maïs-ensilage en CIVE d’été pour produire du biométhane
  • Brevet Europe du procédé en trois phases de séparation du biogaz pour Evonik
  • Saconin Biométhane dans le Soissonnais, une production 100 % végétale
  • HZI BioMethan met en service la centrale biométhane Biogaz Meaux
  • Butagaz inaugure son offre de biométhane en signant avec Méthabrie
  • La Sarl Létang injecte du biométhane obtenu à 100% à partir d’intercultures
  • Première unité de filtration membranaire de biométhane de STEP en France
  • Épuration du biogaz par séparation membranaire
  • Tous les articles mentionnant Evonik