Le réseau de chaleur de Chambéry : 70 ans et 67 % d’énergie renouvelable

La chaufferie bois de Bissy, photo Frédéric Douard

Le réseau de chaleur de Chambéry fête son 70ème anniversaire marqué par un historique fort et une évolution en faveur des énergies renouvelables. 

Une construction humaine au travers des âges

Alimenté au charbon dans les années 50, le réseau commence son verdissement dès 1989 avec le raccordement à l’usine de valorisation énergétique des déchets (UVE).

La Ville de Chambéry et la Société Chambérienne de Distribution de Chaleur (SCDC), filiale d’ENGIE Solutions décident de poursuivre ensemble la trajectoire de transition énergétique avec la mise en service en 2011 et 2015 de deux nouvelles chaufferies biomasse (Croix Rouge et Bissy) permettant ainsi d’atteindre + de 60% d’énergies renouvelables dans le mix énergétique, et d’éviter l’émission de 56 400 tonnes CO2/an.

Aujourd’hui 5ème réseau de chaleur de France, d’une longueur de 58 km et d’une puissance installée de 200 MW, le réseau de Chambéry dessert en chauffage et en eau chaude sanitaire l’équivalent de 27 500 logements dont de nombreux logements collectifs, des équipements hospitaliers et publics, des industries.

Et la dynamique continue aux portes de la Ville avec les travaux de déploiement du réseau réalisés durant l’été 2019 sur l’éco-quartier Vetrotex, où à terme plus de 700 logements bénéficieront d’une chaleur locale, renouvelable et compétitive.

Frédéric Douard

Lire sur le même sujet :