Briquettes de bois parallélépipèdiques

Article paru dans le Bioénergie International n°8 de novembre 2008

Les briquettes de bois se sont développées ces dernières années en alternative au bois de chauffage traditionnel. L’aspect écologique de revalorisation des copeaux n’est que l’un des nombreux avantages de la briquette de bois compressé.

L’augmentation significative des prix du gaz et du pétrole ont poussé ces dernières années de nombreux particuliers à se tourner vers des solutions de chauffage au bois. Les briquettes sont adaptées aux inserts, poêles à bois et chaudières et peuvent également être utilisées dans la majorité des autres foyers.

Les briquettes sont formées à base de résidus de bois sec (<15% H2O) et non traité, de type sciures, copeaux ou plaquettes, seuls ou en mélange. La taille des particules à compacter peut atteindre 50 mm avec cette technologie ! Ils sont compressés à haute pression, sans ajout d’additif de type liant ou autre, et forment des briquettes résistantes, régulières en poids et taille.

La briquette de bois est un produit dont le contenu énergétique est dense, ce qui est du au fait que son humidité est garantie aux alentours de 10%, ce qui est très faible. A la différence des combustibles fossiles de type charbon ou pétrole, les briquettes de bois présentent un bilan CO2 équilibré et génèrent moins de cendres et de soufre que la lignite.

L’utilisation de briquettes de bois clôt un cycle naturel dans la mesure où la quantité de CO2 rejetée dans l’atmosphère équivaut à celle absorbée par un arbre lors de photosynthèse.

Beaucoup plus sèches que les bûches traditionnelles, les briquettes génèrent plus de chaleur lors de leur combustion, limitant la transformation de l’humidité en vapeur d’eau et l’émission excessive de chaleur dans la cheminée. Les cendres résiduelles sont en règle générale inférieures à 1% et la densité des briquettes (≥ 1 Kg/dm³ conformément à la norme DIN 51731) nettement supérieure à celle des bûches traditionnelles leur confère un temps de combustion supérieur, limite les étincelles, les claquements et les fumées.

briquettes empilées dans foyerbriquettes palettiséesLes briquettes parallélépipédiques présentent un avantage certain en terme de palettisation et de construction du feu dans le foyer par empilement. Leur forme permet un emballage aisé et les sacs s’empilent idéalement, permettant ainsi une optimisation de leur stockage et des frais de manutention et de transport. Le stockage d’une tonne de briquettes nécessite trois fois moins de place qu’une tonne de bois naturel !

Le conditionnement habituel de ces briquettes, en sacs de 10 kg par exemple, facilite la manutention et le stockage chez les particuliers, la « corvée de bois » étant réduite à un rangement du stock à l’abri de l’humidité (idéalement stockage sur une palette dans cave, garage ou dépendance) et à l’amenée d’un sac à proximité du poêle ou de la cheminée. Ce stockage facile et « propre » est particulièrement apprécié des utilisateurs de briquettes, peu tentés de revenir aux bûches traditionnelles et à leurs contraintes.

Les presses permettant la production de ces briquettes parallélépipédiques sont distribuées en France par la société EURAGGLO. Conçues pour une utilisation industrielle en 24h/24, elles sont complètement automatisées et d’une grande fiabilité. Ce procédé de compactage s’intègre très facilement à une unité de production existante. Compactes et modulaires, ces presses nécessitent peu de place et les briquettes produites ne nécessitent aucun refroidissement spécifique avant conditionnement. Le briquetage offre aux entreprises disposant de copeaux de bois secs une amélioration de la valorisation de leurs coproduits dans un marché en pleine expansion.

La production de briquettes parallélépipédiques n’est pas exclusivement réservée aux industriels tels que scieries, menuiseries industrielles, parqueteries, fabricants de maisons en bois. Elle peut intéresser également les sociétés ou les particuliers disposant de déchets de bois non pollués de différentes natures (capacités de 30 à 1500 kg/h), les seules conditions étant l’humidité <15% H2O et la granulométrie < 50 mm.

L’installation de presses hydrauliques fabriquant des briquettes parallélépipédiques est simple et ne nécessite pas de travaux de génie civil. Le coût de production des briquettes parallélépipédiques RUF est parfaitement acceptable, en comparaison des coûts de production de pellets par exemple. En effet, en rapport de la production obtenue, les puissances installées et le coût de maintenance et de pièces d’usure des presses à briquettes RUF sont faibles. A titre d’information, le coût de production de 1 tonne/h de briquettes parallélépipédiques est < 20€ HT/tonne (hors coûts matière et transport) et dans bien des cas le retour sur investissement est inférieur à 18 mois !

La briquette bois est utilisable par les particuliers (poêles à bois, inserts, chaudière) ou par les industriels (chaudières, etc). Ces briquettes sont disponibles à la vente chez les vendeurs de combustibles et maintenant en petits conditionnements dans les jardineries et supermarchés.

www.euragglo.com

Le magazine Bioénergie International est disponible :

1 réponse
  1. canceil pierre dit :

    Je vends du bois de chauffage et j’aimerai fabriquer des briquettes avec la sciure et petits déchets de bois.Pouvez vous me faire parvenir vos docs et tarifs.Merci Salutations

Informations de contact de Euragglo

logo Euragglo
Euragglo
Z.A.E de Blanc Misseron
F-59920 Quièvrechain
+33 327 090 009
@ www.euragglo.com euragglo@euragglo.com
Euragglo est cité aussi dans ces articles :
  • La coopérative Biogaz du Haut-Geer sèche du bois pour produire des briquettes
  • Le fabricant de presses à briquettes RUF rachète son homologue C.F Nielsen
  • Choisir une presse professionnelle à briquettes de bois
  • Les valorisations multiples des biodéchets chez Baudelet Environnement
  • Agriopale, producteur de briques de bois compressé
  • Tous les articles mentionnant Euragglo
  • Informations de contact de Ruf

    Les presses RUF sont distribuées en France par Euragglo