Valoriser les déchets alimentaires non comestibles via le biogaz

Barkip, Ecosse, unités de 80 000 tonnes, de biodéchets avec production de 2,2 MWé, photo Xergi

Barkip, Ecosse, unités de 80 000 tonnes, de biodéchets avec production de 2,2 MWé, photo Xergi

L’Europe s’efforce d’organiser la gestion des déchets alimentaires provenant des ménages, des supermarchés et de l’industrie. Les technologies de méthanisation ouvrent la voie à une valorisation efficace des déchets qui n’ont plus de valorisation alimentaire possible mais qui n’ont pour autant plus leur place à la décharge. Leur méthanisation va permettre de produire de l’énergie verte et des fertilisants pour l’agriculture. C’est ce que le constructeur d’unités de méthanisation danois Xergi a réalisé à Barkip en Ecosse.

Une orientation claire en Europe

« D’une manière générale, la population mondiale continue de croître et la population rurale a tendance à rejoindre les villes. Cela donne naissance à d’immenses métropoles qui ont réellement besoin de développer une gestion durable des déchets », explique Ole Trudslev, de l’entreprise Xergi, et qui a étudié l’évolution du traitement des déchets alimentaires sur le marché international.

« En Europe, on constate une croissance particulièrement importante de cette valorisation des biodéchets alimentaires au Royaume-Uni et en Suède et en partie aussi en France, alors qu’un pays comme le Danemark est moins concerné », explique-t-il. Certains endroits d’Asie et des États-Unis par exemple se mettent à trier les déchets ménagers de manière à ce qu’ils puissent être réutilisés dans les installations de méthanisation.

Ce qui motive les acteurs européens du marché comme les municipalités, c’est en premier lieu, comme en France, une réglementation qui contraint à la valorisation. Quand ce n’est pas le cas, dans l’industrie en particulier, les entreprises peuvent faire une analyse de rentabilité en comparant les coûts d’élimination et un investissement producteur d’énergie. Ces deux démarches contribuent à faire avancer la pratique.

L'usine de méthanisation de Barkip en Ecosse, photo Xergi

Vue sur l’usine de méthanisation de Barkip en Ecosse, photo Xergi

Les technologies de préparation et de méthanisation des biodéchets ne cessent de progresser

« C’est une tâche relativement complexe que de choisir les technologies de pré-traitement appropriées pour le mélange de déchets à utiliser dans son usine de méthanisation. Cependant, les technologies s’améliorent rapidement ces dernières années. Chez Xergi, nous avons contribué à la fois à développer des installations de biogaz plus efficaces et de nouvelles technologies de pré-traitement comme le X-chopper. Ainsi, le développement technologique permet de traiter de plus en plus de déchets avec un prix raisonnable », explique Ole Trudslev.

Xergi a déjà livré trois unités de méthanisation qui traitent les déchets alimentaires : une à Barkip en Écosse, et deux en France, Méta-Bio Energies à Combrée dans le Maine-et-Loire et Adour Méthanisation à Aire-sur-Adour dans les Landes de Gascogne. Et l’opérateur est est en train de construire deux nouvelles usines de ce type à Londres (Willen Biogas) et à Stockholm (Scandinavian Biogas Sofielund).

Voir la vidéo expliquant le traitement des déchets à l’unité de méthanisation écossaise de Barkip (en anglais).


ou télécharger
la fiche de présentation du projet de Barkip en pdf et en anglais

Informations de contact de Xergi

logo Xergi
Xergi SAS
Z.A. les Coteaux de Grandlieu
4 rue des Douelles
F-44830 Bouaye
+33 240 40 75 46
@ www.xergi.fr gul@xergi.com
Xergi est cité aussi dans ces articles :
  • Byosis récupère l’azote ammoniacal des digestats par lavage acide de l’air
  • Méta Bio Energies produit assez d’électricité pour alimenter 4 000 foyers
  • Onze produits nominés pour le Trophée de l’innovation EXPO BIOGAZ 2017
  • Xergi se lance sur le marché de la méthanisation au Japon
  • Témoignage de Willen Biogas à Londres sur son unité de méthanisation Xergi
  • METHELEC, la plus importante unité de méthanisation agricole de France
  • Adour Méthanisation s’agrandit deux ans après son démarrage
  • Les déchets alimentaires de Londres valorisés en biogaz et fertilisant
  • Nouvelle unité de méthanisation Xergi pour fientes de volailles en Ulster
  • Xergi livre 3 unités de méthanisation au même client la même année
  • Tous les articles mentionnant Xergi