O2 RING, le filtre à particules Palazzetti pour chauffages à bois

Article paru dans le magazine Bioénergie International n°16 de novembre-décembre 2011

Chez PALAZZETTI, depuis toujours, nous nous investissons pour réduire l’impact environnemental du processus de combustion. Ce nouveau dispositif a été réalisé pour permettre la combustion du bois même dans les zones géographiques où l’usage des foyers et inserts à bois est limité par des décisions administratives. En abaissant les rejets de poussières des appareils de chauffage, nous permettons à tous de pouvoir continuer à utiliser la biomasse comme combustible principal pour chauffer sa maison et de bénéficier d’un combustible économique, renouvelable et entièrement écologique.

Quelles sont les conséquences d’une combustion du bois, en terme d’émissions ?

Même la meilleure combustion produit des émissions qui peuvent s’échapper dans l’atmosphère. Des poussières fines sont notamment émises par les appareils de chauffage domestiques à bois. Elles sont constituées d’une partie organique et d’une autre non organique. La partie inorganique se compose principalement de sels minéraux. Ce sont les cendres volantes de particules fines de bois qui ont brûlé en suspension dans la flamme.

Une partie organique, peut se former dans certaines circonstances, à l’allumage lorsque le foyer n’est pas encore chaud, lors des phases de ralenti, où lorsque le bois n’est pas bien sec. A ces occasions, des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) peuvent être produits et sont nocifs pour la santé. C’est spécifiquement sur ce type d’émissions que nous avons concentré nos efforts et le résultat se nomme O2RING.

Cliquer sur l’image pour agrandir

O2RING, de quoi parle t’on ?

Ce filtre est né de cinq années de travail dans notre division R & D. Nous avons aussi mises à profit les compétences de l’Université de Trieste, de l’Institut Polytechnique de Turin ainsi que celles de partenaires internationaux. Au cours de ces recherches, nous avons testé plusieurs types de systèmes catalytiques afin de trouver celui qui assurerait une neutralisation maximale des émissions, sans abaisser le haut rendement garanti par nos foyers. Nous avons voulu créer un système qui puisse travailler automatiquement et naturellement. Pour le réaliser, nous avons utilisé des matériaux de haute qualité, déjà employés dans l’industrie, pour offrir un produit d’une longévité éprouvée. L’Université de Trieste a étudié la qualité et la quantité des émissions de nos foyers sur la base d’une bonne combustion.

De cette étude, nous avons constaté que 50% des émissions n’étaient pas nocives et nous nous sommes concentrés sur les 50% restants. L’Institut Polytechnique de Turin a travaillé sur les agents chimiques les plus efficaces pour abaisser le taux de polluants, notamment les HAP. Nous avons effectué plusieurs prototypes et de nombreux tests pour réaliser le filtre qui garantisse la température de fonctionnement idéale pour les agents chimiques. Finalement, c’est avec un partenaire international que nous avons trouvé la bonne solution.

Comment fonctionne ce filtre catalytique ?

Marco Palazzetti, Responsable Recherche et Développement

Cette technologie, appliquée aux foyers à bois, permet de réduire de 80% les émissions polluantes de la combustion grâce à une réaction chimique contrôlée. Le processus d‘épuration s’active sur les fumées à une température comprise entre 180°C et 500°C. O2RING est doté d’un clapet automatique gérant le flux des fumées à partir du moment où leur température n’est pas assez élevée. Ceci optimise la combustion durant les phases d’allumage, d’ouverture de la porte ou de rechargement. La grande innovation est le fait que le clapet fonctionne automatiquement dès que l’on ouvre la porte du foyer. Cette mesure permet de prolonger la durée de vie du système, facilitant toujours des conditions optimales de fonctionnement. Par ailleurs, O2RING n’a pas besoin d’électricité pour fonctionner, n’a pas de coût de fonctionnement et sa sécurité est maximale.

Y a t il d’autres avantages dans l’utilisation de O2RING ?

Son entretien est très simple : le système est amovible de l’intérieur du foyer et il se nettoie avec un simple aspirateur, une fois par an. Le filtre n’est pas un obstacle pour le ramonage du conduit de fumées car il est facilement démontable.

En outre, O2RING est totalement recyclable.

Frédéric Douard

Le magazine Bioénergie International est disponible :

Palazzetti est cité aussi dans ces articles :
  • Palazzetti lance une gamme de cheminées sur mesure : « Les Foyers »
  • Le printemps, le bon moment pour se réapprovisionner en bois de chauffage
  • Adagio, le poêle à granulé des habitats à basse énergie
  • Palazzetti conforte sa position en France
  • Bioénergie International n°15 – Août-Sept.-Oct. 2011
  • Tous les articles mentionnant Palazzetti