Le Twister, déconditionneur de biodéchets alimentaires, offre des avantages majeurs

Article paru dans le Bioénergie International n°77 de mars 2022

Twister installé en Californie, photo DryCake

Il y a encore seulement dix ans, il n’y avait presque pas ou peu de marché pour les équipements dédiés au prétraitement des biodéchets issus des déchets ménagers (DM) et des déchets ménagers assimilés (DMA) alimentaires, de sorte que les fabricants d’équipements proposaient leurs modèles les plus appropriés pour les utilisateurs de biodéchets. Aujourd’hui une nouvelle génération de déconditionneurs a émergé. Ils permettent une séparation de la matière sans déchiquetage des emballages, évitant ainsi la création de microplastiques.

Le Twister compact de chez Drycake réalise les étapes de déballage, déconditionnement et séparation dans la même unité

Un bon déconditionneur doit être capable d’accepter tout type de biodéchets emballés (DM & DMA) quel que soit le type d’emballage, ouvrir chaque taille de sac et d’emballage, en garantissant un taux élevé de capture de la matière organique réduisant ainsi les pertes au minimum. De plus ce niveau de capture doit s’accompagner d’un très faible niveau de contamination dans la soupe organique récoltée.

Le principe du Twiter, avec deux sorties de produits hautement séparés

Bien qu’il puisse être important de minimiser la teneur en microplastiques, il est également essentiel que le contenu organique ne soit pas perdu dans le flux de plastiques. Les digesteurs ont besoin de chaque élément du pouvoir calorifique des déchets alimentaires entrants pour fabriquer leur biogaz.

Les précédentes technologies laissaient passer dans ce flux d’indésirables, une quantité significative de matière organique, ce qui réduisait le potentiel méthanogène provenant des DM et DMA. Cette perte impactait le rendement de la filière de méthanisation.

Le Twister produit un plastique de rejet remarquablement propre comprenant des pièces plus grandes que les modèles concurrents comparables. Cela signifie que toute séparation ultérieure du plastique recyclable est facilitée.

Dans le Twister, les emballages ne sont pas fragmentés, image DryCake

Les anciens équipements laissaient de la nourriture collée au plastique

La dernière version du déconditionneur Drycake, le Twister, s’enorgueillit de son taux de capture. Cette nouvelle génération s’appuie sur un effet vortex à haute vélocité qui permet d’atteindre des niveaux de pureté de la soupe organique allant jusqu’à plus de 99,8 %. En parallèle, la propreté des inorganiques comme les plastiques améliore leur valeur sur les marchés en rapportant une qualité de plastiques supérieure qui peut être revendue à meilleur prix pour le recyclage de ces matières.

Sortie des emballages propres du Twister, image DryCake

La technologie Twister sans l’effet « déchiquetage » s’appuie sur un brevet visant à répondre à deux grandes problématiques : la gestion des biodéchets issus des DM et ceux issus des DMA.

Capable de déconditionner des biodéchets humides, cette technologie peut aussi prétraiter des biodéchets plus secs issus des DMA tels que ceux des boulangeries, confiseries… afin d’extraire ces matières organiques qui pourront être dirigées vers l’industrie de l’alimentation animale.

Sortie de la soupe du Twister, image DryCake

Là où les biodéchets de restaurants, de supermarchés et d’usines alimentaires sont peu contaminés et plutôt propres, les biodéchets provenant des DM s’accompagnent d’un taux de contamination élevé en objets indésirables : les couverts, couvercles, bocaux en verre, bouteilles, conserves et parfois même des textiles. Le Twister gère facilement ce type de flux sans avoir besoin d’une étape de pré-triage souvent primordiale pour d’autres équipements.

Le Twister, le déconditionneur le plus compact du marché, est construit en acier inoxydable

Les biodéchets emballés bruts sont déversés dans la trémie de sorte qu’aucune réduction préalable de la taille n’est requise. Au sein du Twister, un vortex est formé dans le tambour de criblage par l’action d’une turbine intégrée qui aspire l’emballage avec des dommages mineurs sur ceux-ci. Certains emballages fragiles comme des flacons ou des bouteilles ressortent même en un seul morceau. Cela est un gain significatif du Twister dans le déconditionnement des contenants en polyéthylène qui en temps normal sont facilement pulvérisables.

Les organiques sont forcées à travers une sorte de tamis qui se décharge par gravité. La turbulence et les vibrations du vortex dans l’air à grande vitesse ajoutent à l’effet de nettoyage et de séchage des emballages.

Les pagaies brevetées du Twister sont protégées et renforcées par du carbure de tungstène pour garantir une longue durée de vie. Elles sont garanties 5000 heures de fonctionnement avant leur remplacement.

Pour plus d’informations : twister@drycake.com
 / +33 187 65 26 14 – www.twisterseparator.com/fr

Voir également cette vidéo sur le Twister installé en Californie :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations de contact de Drycake

Drycake Europe
Avenue Emile de Beco 100 Boîte 10 BE-1050 Ixelles
+33 187 65 26 14
  •  
@ Contactez-nous en ligne
Ou contactez nous par email : twister@drycake.com
Drycake a été créée en 1995 en tant que société de solutions de traitement de séparation. Notre premier produit était la centrifugeuse, nous nous sommes rapidement étendus aux tamis, au dessablage et maintenant aux déconditionneurs.
Drycake est cité aussi dans ces articles :
  • Le Twister, déconditionneur et séparateur de biodéchets pour la méthanisation
  • Tous les articles mentionnant Drycake