Optimiser les performances de son unité de méthanisation avec INNOLAB

Article paru dans le Bioénergie International n°61 de mai-juin 2019

Spectromètre d’émission pour analyse élémentaires, photo Frédéric Douard

Bernard Willems, photo Frédéric Douard

Innolab est un laboratoire pionnier en matière d’analyses et de services pour la filière méthanisation. Créé en 2011 dans le cadre de l’Université de Flandre occidentale, émanation de l’Association des Universités de Gand, l’entreprise s’est tout d’abord développée avec le lancement des marchés belges et néerlandais, puis en Allemagne, au Royaume-Uni et en France. Et compte-tenu des travaux de recherches préalables menées par Bernard Willems, fils d’agriculteurs, impliqué dans la méthanisation depuis 1998, et fondateur de l’entreprise, Innolab bénéficie de plus de 20 années d’expérience dont plus de 10 sur les processus d’analyse et de conseil technique à la production de biogaz. En 2013, pour la France qui est un vaste pays, Bernard a créé Innolab France, une antenne implantée à Troyes dans le cadre du Cluster Biogaz Vallée, et qui a en charge de proposer et de réaliser les services du laboratoire sur le territoire français.

Une structure souple et réactive

Aujourd’hui à la tête de huit salariés, et fondateur du laboratoire, Bernard s’est vite rendu compte, qu’en travaillant sur le vivant, il était extrêmement important d’apporter des résultats d’analyses, éventuellement accompagnés de conseils, dans le délai le plus court possible. Et comme la biologie ne s’arrête jamais, Innolab s’engage à répondre à ses clients 24 h/24, 7 j/7. La plupart des rapports d’analyses sont ainsi envoyés dans les 48 heures après la réception des échantillons, et dans la limite de cinq jours pour les procédures les plus longues.

Les locaux d’Innolab à Ooskamp près de Bruges, photo Frédéric Douard

De manière plus globale, l’entreprise, installée dans des locaux tout neufs de 1 000 m² à Oostkamp près de Bruges, est capable d’effectuer le suivi analytique des installations et de fournir les services opérationnels, depuis la détermination de la ration optimale jusqu’à l’étude de faisabilité complète. Tous les services et conseils de l’entreprise sont basés et étayés par des travaux en laboratoire.

Les biologistes d’Innolab au travail, photo Frédéric Douard

Innolab intervient aussi bien en curatif qu’en préventif. Pour cela, il dispose des appareils de mesure permettant de caractériser les matières et de mesurer les problèmes. Certains de ces appareils sont même disponibles pour des mesures sur site.

Les tests sur lots

Chromatographe en phase gazeuse d’Innolab pour la distinction des acides gras, photo Frédéric Douard

Les mesures de lots visent à déterminer le potentiel de biogaz de la biomasse à une certaine température. Les essais peuvent être fait sous des conditions mésophiles (37 °C) ou thermophiles (51 °C), voire à une température différente.

Ces mesures sont réalisées sur un équipement électronique automatisé qui a été développé en se basant sur les recherches et les expériences du laboratoire. Ce système élimine les erreurs de précision dues aux opérations humaines. Elles présentent également un avantage supplémentaire par rapport aux mesures classiques, par le grand nombre de points de mesure réalisés pour la détermination de la courbe de production de gaz. Les techniques classiques fournissent un point par jour alors que le système électronique peut en mesurer plus de 1 000 par jour.

Les équipements d’Innolab peuvent analyser en même temps jusque 200 lots.

Les tests en continu

Ces tests simulent le processus biologique et permettent de calculer la faisabilité d’un processus. Innolab peut ainsi déterminer la charge organique maximale, le temps de rétention idéal, la production de digestat et la stabilité du processus. Pour les réaliser, Innolab dispose de quatre types de réacteurs : à piston pour la voie solide, CSTR pour l’infiniment mélangé, box ou silo.

Le local des réacteurs pour les tests en continu, photo Frédéric Douard

Le test instantané du potentiel méthanogène

Le local-étuve pour les tests BMP, photo Frédéric Douard

Une analyse classique du potentiel méthanogène ou BMP (Biochemical Methane Potential) prend généralement de 30 à 45 jours, voire jusque 60 jours pour des produits très fibreux. Chez Innolab, un test « instantané », l’EPi permet une détermination du potentiel en biogaz et le taux en méthane en moins de cinq jours.

La base du test est une destruction chimique des échantillons en fractions élémentaires. À partir de ces éléments, sur une base de plus de 15 000 analyses, le modèle Innolab calcule le potentiel en biogaz et le teneur en méthane. La marge d’erreur maximale observée est de moins de 5 %.

Établir et améliorer la recette

Établir la recette du digesteur, est l’une des opérations les plus importantes lors du démarrage d’un site. À cette étape délicate, Innolab propose toute son expérience pour définir la première recette, en fonction de la technologie et des intrants disponibles, une aide précieuse qui peut éviter bien des déboires.

La préparation des échantillons, photo Frédéric Douard

Par la suite, quand l’installation est en service, Innolab peut aussi aider à améliorer une recette pour produire plus ou pour définir une recette plus économique.

Dans les deux cas, Innolab propose la recette répondant le mieux aux objectifs en analysant et utilisant les caractéristiques bio-physicochimiques des substrats (taux de matière sèche et organique, graisses, protéines, fibres, glucides, potentiel méthanogène …) et en prenant en compte les coûts de transport et d’acquisition.

Des formations personnalisées

L’opérateur est le facteur le plus important pour l’exploitation d’une unité de méthanisation. Il doit être pleinement conscient des différents processus qui ont lieu et doit avoir un bon aperçu des paramètres opérationnels qui pourraient affecter la performance de l’unité.

Innolab réalise donc des formations personnalisées sur les aspects généraux et sur les modes de conduite d’une unité de méthanisation.

De très nombreuses références en France

À ce jour, Innolab France a déjà effectué des services de démarrage, de suivi biologique, des améliorations de recettes, et des analyses liées à la méthanisation pour plus de 150 sites en service en France.

C’est un biologiste français installé à Troyes, Nidal Aouamri , qui réalise ce travail sur le territoire français, en lien avec le laboratoire d’Oostkamp bien sûr mais qui le fera aussi à partir de mi-2020 avec le laboratoire CertiMétha en cours de construction à Troyes dans le cadre de la Biogaz Vallée. Avec d’autres partenaires industriels, ce laboratoire permettra à Innolab de réaliser des analyses complémentaires à celles d’Oostkamp et bien sûr permettra d’alléger la charge de travail de l’équipe en Belgique.

Nidal Aouamri devant des kits d’analyse, photo Frédéric Douard

La clientèle d’Innolab rassemble tous les types de méthanisations : petites, moyennes et grandes installations, en voie sèche et en humide, pour agriculteurs, industries agroalimentaires et collectivités.

Innolab travaille sur les aspects biologiques de la méthanisation non seulement avec les exploitants-méthaniseurs, mais aussi avec leurs prescripteurs : bureaux d’études et constructeurs.

Contacts : www.innolab.be

  • Benelux : Marechalstraat 70, B-8020 Oostkamp / +32 92 620 400 – info@innolab.be
  • France : 11 rue Marie Curie, F-10000 Troyes / +33 663 072 014 – info@innolabfrance.fr

Frédéric Douard, en reportage à Oostkamp

Le magazine Bioénergie International est disponible :

Informations de contact de Innolab

logo innolab
11 rue Marie Curie
F-10000 Troyes
+33 762 98 31 30
@ www.innolab.be/ info@innolabfrance.fr
Innolab est cité aussi dans ces articles :
  • Du maïs-ensilage en CIVE d’été pour produire du biométhane
  • CertiMétha®, plateforme d’innovation de la filière biogaz française, attendue en 2019
  • Un premier bilan positif pour l’unité de méthanisation Agri Flandres Energie
  • L’exemple de méthanisation Agri Flandres Energie sur France 3
  • Triple valorisation pour le biogaz du Haut-Pays d’Artois
  • Électricité & spiruline, Métha Ternois créé de la richesse avec les biodéchets
  • Schnell Motoren équipe l’unité de méthanisation Agri Flandres Energie
  • Tous les articles mentionnant Innolab