Weiss fournit deux chaudières de 6 et 4,2 MW pour la chaufferie bois de Caen Sud

Chaufferie de Caen-Sud, des afficheurs LED indiquent la température extérieure et la puissance fournie, crédit Agence Schneider

Chaufferie de Caen-Sud, des afficheurs LED indiquent la température extérieure et la puissance fournie, crédit Agence Schneider

L'une des deux chaudières à biomasse WEISS à Caen, photo Weiss

L’une des deux chaudières à biomasse WEISS à Caen, photo Weiss

Dans le cadre de sa politique de développement durable (Agenda 21, Plan Climat Energie Territorial), la Ville de Caen a initié divers projets pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre, maîtriser sa consommation énergétique, et développer sa part d’énergie renouvelable. C’est le cas, avec l’installation d’un équipement de chauffage collectif au bois qu’elle vient de réaliser au sud de la ville.

La chaufferie bois de l’avenue Père Charles de Foucauld à la Grâce-de-Dieu et son réseau de chaleur de 13 km ont été mis en service en septembre 2016. Ce réseau de chauffage urbain fournit les quartiers de la Guérinière et de la Grâce-de-Dieu, ainsi que divers bâtiments situés à proximité, ce qui représente plus de 3000 équivalent-logements. Elle permet une réduction annuelle de 89 % d’émission de CO2 par rapport à la solution précédente au gaz naturel, soit l’équivalent de la production de 4500 voitures.

Schéma 3D de la chaufferie bois de Caen, crédit Weiss - Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Schéma 3D de la chaufferie bois de Caen, crédit Weiss – Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les extracteurs hydrauliques WEISS des deux silos à bois, photo Weiss

Les extracteurs hydrauliques WEISS des deux silos à bois, photo Weiss

La nouvelle chaufferie à bois est constituée de deux chaudières WEISS de 6 et 4,2 MW, les deux chaufferies existantes de la Grâce-de-Dieu et de la Guérinière au gaz naturel étant conservées en appoint. La chaufferie comprend également une salle pédagogique et bien sût un silo de stockage du bois d’une capacité de 300 tonnes et d’une autonomie de 72 heures. La chaufferie bois consomme 14 000 tonnes de bois/an et s’approvisionne dans un rayon de 150 kilomètres autour de Caen.

La Ville de Caen a confié la conception, la réalisation, le financement et l’exploitation de ce projet à la société DALKIA dans le cadre d’une concession de service public pour une période de 24 ans.

Ecran de supervision de l'une des chaudières WEISS à Caen, photo Weiss

Ecran de supervision de l’une des chaudières WEISS à Caen, photo Weiss

Dans le cadre de l’inauguration qui a eu lieu le le 18 novembre 2016, le journal Ouest France a mis en ligne une vidéo et un article largement illustré de photos.

Voir également l’article de la visite avec les photos : www.ouest-france.fr

1 réponse
  1. Energie+ dit :

    Dommage que le solaire thermique ne soit pas systématiquement couplé dès le départ aux centrales biomasse dans leur conception comme c’est pratiqué ailleurs notamment en Europe, ce serait un gain de place et coûterait plus cher au départ mais c’est rapidement amorti et réduit l’impact sur la ressource bois. En France la ville de Voreppe a par exemple confié à ECHM (Eau et Chaleur en Haute Montagne – filiale de Véolia spécialisée dans les services de l’énergie en région AuRA : Auvergne – Rhône Alpes) ce type de centrale biomasse couplée au solaire. Une autre ville comme Châteaubriant en Loire-Atlantique a développé sa centrale solaire à peine quelques années après sa centrale biomasse et suite à l’extension de son réseau de chaleur.

    Le tout bénéficie notamment des aides en faveur des territoires à énergie positive.

Informations de contact de Weiss
logo Weiss France
WEISS FRANCE ENERGIE
95 rue Derobert
F-73400 Ugine
+33 479 89 07 07
@ www.weiss-france.fr contact@weiss-france.fr
Weiss est cité aussi dans ces articles :
  • Grammont, la plus ancienne chaufferie bois de la métropole rouennaise
  • Bientôt une cinquième chaufferie bois à la Métropole Montpellier Méditerranée
  • Articles et reportages sur les chaudières à biomasse Weiss France Energie
  • Un quart des habitants d’Amiens chauffé aux énergies renouvelables
  • Dans le quartier Belle-Beille, la cinquième chaufferie bois d’Angers Loire Métropole
  • Le bois, désormais énergie principale du réseau de chaleur de Calais
  • La chaufferie bois-solaire-gaz du réseau de chaleur de Châteaubriant
  • Le réseau de chaleur de Brest doté d’une chaudière bois Weiss France de 12 MW
  • LIGER, la centrale territoriale multi-bioénergies phare en Bretagne
  • Ecoliane, la chaleur multi-renouvelable de Boulogne-sur-Mer
  • Tous les articles mentionnant Weiss