La chaudière à bois Justsen d’Airbus-Les Mureaux et du hall Ariane 5

Informations clés – Chaufferie sur site industriel sensible – Combustibles : 6800 tonnes de plaquettes forestières par an et gaz naturel – Chaudière Justsen de 4 MW – Production de chaleur renouvelable : 19 GWh/an – Taux de couverture par le bois : 82 % – VLE poussières : < 10 mg/Nm3 à 11% d’O2 – Exploitation externalisée : CIEC (Cofely) – Mise en service : février 2014 – Article réalisé à partir de la fiche Ademe emr 134.

La chaufferie EADS aux Mureaux avec ses halls de stockage du bois et des cendres, photo Carsten Olesen, Connexe-Justsen

La chaufferie bois d’EADS Les Mureaux avec ses halls de stockage du bois et des cendres, photo Carsten Olesen, Connexe-Justsen

La chaudière Justsen de 4 MW chez EADS Les Mureaux, photo Connexe

La chaudière Justsen de 4 MW chez EADS Les Mureaux, photo Connexe

Astrium, filiale d’EADS, est dédiée aux systèmes et services spatiaux civils et militaires. Situé à 40 km à l’ouest de Paris, le site Astrium-Space Transportation aux Mureaux est spécialisé dans la maîtrise d’oeuvre des grands programmes spatiaux et stratégiques. Outre l’intégration des étages à liquides d’Ariane, ses moyens permettent la fabrication des grandes structures métalliques, des systèmes pyrotechniques et fluidiques, des structures composites drapées. Le site des Mureaux possède, par ailleurs, des puissants moyens de calcul, de simulation, d’essais et de contrôle. Le Site Astrium Space Transportation des Mureaux a une superficie de 90 hectares comportant une superficie couverte de 115 000 m². Le chauffage de ces bâtiments était jusqu’en 2013 assuré en majeure partie par des chaudières gaz réparties en divers endroits du site.

Le dispositif d'introduction du bois dans la chaudière, photo Connexe

Le dispositif d’introduction du bois dans la chaudière, photo Connexe

Sensible au respect de l’environnement, Astrium-ST multiplie depuis des années des actions en faveur de la maitrise de l’énergie et a engagé un vaste projet de réaménagement dont l’un des axes était d’optimiser la production de chaleur en substituant le gaz par la biomasse. L’entreprise a souhaité faire preuve d’innovation en optant pour une installation moins émettrice de CO2. 

L’ADEME a accompagné cette opération à travers le Fonds Chaleur, mesure mise en place en 2008 pour développer la production de chaleur renouvelable.

Les projets de production de chaleur à partir de biomasse de plus de 1000 tep/an du secteur industriel, agricole et tertiaire sont soutenus par l’intermédiaire d’un appel à projets annuel : le BCIAT (Biomasse Chaleur Industrie Agriculture Tertiaire). L’ADEME finance par ailleurs des projets inférieurs à 1000 tep dans l’industrie via ses directions régionales. Quelque soit le type d’installations, les études de faisabilité peuvent également être aidées par l’ADEME.

Sur la chaudière Justsen d'EADS, le ramonage pneumatique permet de garantir une performance continue de l'échangeur, photo Connexe

Le ramonage pneumatique permet de garantir une performance continue de l’échangeur

Les objectifs

Pour Astrium-ST et le Groupe EADS, la réalisation d’un tel projet sur le site des Mureaux permet :

  • de réduire de 50% les émissions carbone du site
  • de réduire de 75% les émissions de CO2 liées au chauffage
  • de stimuler le développement de la filière locale d’approvisionnement en bois-énergie
  • de limiter sa dépendance de l’industriel aux fluctuations des prix des énergies fossiles pour l’utilisation de biomasse

Une chaufferie à hautes performances

La chaufferie Biomasse construite sur le site Astrium-ST aux Mureaux est composée de :

  • Une chaudière bois d’une puissance de 4 MW fournie par le constructeur danois Justsen, associée à deux chaudières gaz de 3 MW chacune. Les performances de la chaudière sont assurées outre par un foyer à bois humide très abouti, résultat de dizaines d’années d’expérience en Europe du Nord et dans le Monde, mais aussi par une régulation pointue et un ramonage automatique des échangeurs par voie pneumatique.
Le foyer à grille mobile de la chaudière Justsen d'EADS en préparation à Braband au Danemark, photo Connexe

Le foyer à grille mobile de la chaudière Justsen d’EADS en préparation au Danemark, photo Connexe

  • La chaudière bois est également équipée d’un multicyclone et d’un filtre à manches afin de respecter une valeur limite d’émission de poussières inférieure à 10 mg/Nm3 à 11% d’O2 (dans le respect du plan de protection de l’atmosphère de la région Ile de France).
  • Une zone de stockage de bois composée de quatre silos carrossables avec racleurs hydrauliques et permettant de stocker plus de quatre semi-remorques, ce qui garantie l’autonomie pour les weekends.
  • Un système de transfert du combustible par convoyeur à chaîne, d’un système d’alimentation du combustible par piston et d’une extraction des cendres en voie sèche placé dans un hall dédié, également fournis par Justsen.
L'échangeur de la chaudière Justsen d'EADS en préparation à Braband au Danemark, photo Connexe

L’échangeur de la chaudière Justsen d’EADS en préparation à Braband au Danemark, photo Connexe

La production thermique à partir de la biomasse couvre 82% des besoins de chaleur du site fournis par la chaudière bois. Les cendres (moins de 1% de la masse de combustible) font l’objet d’une valorisation agronomique. L’approvisionnement en biomasse représente 6800 tonnes/an de plaquettes forestières, fournies par une plateforme proche du site (< à 30 km). Le bois provient des forêts voisines dans un rayon de 50 à 100 km.

Vue des cellules de stockage à plat du bois chez EADS, photo Connexe

Vue des cellules de stockage à plat du bois chez EADS, photo Connexe

Le décendrage en voie sèche procure une grande souplesse de valorisation des cendres, photo Connexe

Le décendrage en voie sèche procure une grande souplesse de valorisation des cendres, photo Connexe

Reproductibilité

Le secteur industriel, troisième plus gros consommateur d’énergie en France après les secteurs du résidentiel tertiaire et des transports, constitue une cible prioritaire pour le développement des énergies renouvelables, et plus particulièrement du bois-énergie. Afin de susciter ce développement les industriels disposent via l’ADEME de dispositifs d’aide permettant d’assurer la rentabilité d’un projet biomasse énergie et ainsi répondre à plusieurs enjeux à la fois économiques et environnementaux : limiter leur dépendance à la hausse du coût des énergies fossiles, réduire leurs coûts de fonctionnement et réduire leurs impacts environnementaux.

Pour en savoir plus :


Contacter Justsen
logo Justsen

Justsen en France
38 rue des Bouts de la Ville
F-78250 Gaillon sur Montcient
+33 1 3492 0669
@ www.justsen.fr‎ info@justsen.fr

Justsen est cité aussi :

Frédéric DOUARD

Frédéric DOUARD : rédacteur en chef du magazine Bioénergie International, animateur du Portail francophone des bioénergies. Pour me contacter : fdouard arobase bioenergie-promotion.fr

Vous aimerez aussi...