La méthanisation par voie sèche, opportunité pour les plateformes de déchets verts

Article paru dans le Magazine Bioénergie International n°18 de mars 2012.

Cellules de méthanisation par voie sèche, photo Bioferm Viessmann

La fermentation par voie sèche se réalise dans des bâtiments en cellules fermées de portes hermétiques. Elle est adaptée à des biomasses solides ayant au moins 35% des matériaux secs. La logistique est très proche de celle du compostage, à la différence qu’ici, la matière est mise en condition anaérobie.

En comparaison avec la fermentation liquide, les exigences de qualité de la matière première sont faibles. Tous déchets organiques solides, tels que coupes et tontes de végétaux, excréments ou biodéchets alimentaires peuvent convenir. Aucun tri ou prétraitement particulier n’est nécessaire. Ainsi, la consommation énergétique du processus est très faible. Un suivi normal permet de garantir un taux minimum de 50-60% de méthane dans le biogaz.

Schéma d'une installation de méthanisation par voie sèche, Bioferm

Légende du schéma : 1. Silo de matière première – 2. Aire de mélange – 3. Digesteur – 4. Stockage du biogaz – 5. Récupération de la chaleur – 6. Module de cogénération – 7. Utilisation thermique – 8. Injection d’électricité au réseau.

Tout comme dans la méthanisation par voie liquide, le biogaz produit peut être épuré et injecté dans le réseau de gaz naturel, utilisé comme carburant ou encore transformé en chaleur et électricité. Le digestat peut constituer également un excellent amendement organique pour le sol, directement ou après compostage. En Allemagne, l’une des sociétés en pointe sur ce marché est Bioferm GmbH, une société rattachée au groupe Viessmann depuis 2007, tout comme sa consœur Schmack Biogas GmbH spécialisée en fermentation liquide. La production de biogaz, mais également la purification du biogaz à injecter (Via la société Schmack Carbotech GmbH), font donc désormais partie du catalogue Viessmann. Et comme les installations de biogaz ne fonctionnent bien que lorsque la technique d’installation et la microbiologie sont en parfaite adéquation, Viessmann est devenu intégrateur total de la conception à l’installation. La gamme de produits biogaz Viessmann s’étend des petites installations agricoles jusqu’aux installations d’injection de plusieurs MW.

Contact francophone : Andreas Kraus, Schmack Biogas
Tél : +49 9431 751 361 – andreas.kraus@schmack-biogas.com

Le magazine Bioénergie International est disponible :

1 réponse
  1. 7 février 2014

    […] La méthanisation par voie sèche, opportunité pour les plateformes de déchets verts […]

Informations de contact de Bioferm

Une marque du groupe Viessmann
Informations de contact de Schmack

logo Schmack Biogas Viessmann Group
Schmack Biogas
Bayernwerk 8
DE-92421 Schwandorf
+49 9431 751-285
@ www.schmack-biogas.com info@schmack-biogas.com
Schmack est cité aussi dans ces articles :
  • A Epaux-Bézu, injection de biométhane avec stockage tampon liquide
  • Schmack Biogas construit une deuxième usine de biométhane en France
  • 6 au 8 février 2017, visite de 5 sites de méthanisation dans les Hauts-de-France
  • Schmack Biogas construit sa première unité de biométhane en France
  • À Tongres, la plus grande installation de méthanisation du Limbourg
  • Tous les articles mentionnant Schmack