Le bioGNV, carte à jouer pour les unités de méthanisation non raccordées au réseau

Poids lourd s’approvisionnant à une station bioGNV, photo Frédéric Douard

Une étude du potentiel de développement du BIOGNV agricole et territorial réalisée par la cabinet Akajoule pour l’ADEME montre comment les unités de méthanisation non raccordées au réseau de gaz naturel ont un rôle à jouer dans la production d’un carburant renouvelable en France : le bioGNV.

Après une présentation de la technologie bioGNV, et en particulier sa version comprimée le bioGNC, et les perspectives de son développement en France, le rapport détaille les solutions techniques disponibles pour permettre le développement de stations bioGNC non raccordées au réseau et alimentées par des méthaniseurs.

En particulier, le cas des stations bioGNC alimentées par des unités en cogénération est étudié. Une analyse technico-économique de ces systèmes est proposée afin de permettre aux futurs porteurs de projets de pouvoir en évaluer l’intérêt et les enjeux.

Également, pour favoriser et accélérer le développement de ce réseau de station bioGNC agricole, des recommandations sont proposées dans le dernier chapitre de ce document sur le soutien nécessaire que pourraient apporter les pouvoirs publics à cette filière.

>> Télécharger l’étude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *