L’AREC Nouvelle-Aquitaine lance une enquête sur les chaufferies à biomasse

Au printemps 2022, l’Agence Régionale d’Evaluation environnement et Climat Nouvelle-Aquitaine a lancé une enquête auprès des maîtres d’ouvrage et des exploitants de chaufferies fonctionnant à la biomasse. Plus de 1048 installations en service sont concernées.

Première édition à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine, cette enquête s’adresse aussi bien aux gestionnaires de chaufferies alimentant des bâtiments résidentiels ou tertiaires que des installations à usage agricole ou industriel. Elle concerne aussi bien les chaudières à plaquettes forestières qu’à granulés de bois, mais aussi celles fonctionnant avec d’autres sources de biomasse d’origine agricole (paille, rafles de maïs, coquilles de noisettes, …).

L’enquête permettra de mettre à jour et d’affiner :

  • Les consommations des chaufferies fonctionnant à la biomasse
  • Les années de mise en service (voire d’arrêt) des installations
  • Les puissances des chaudières installées
  • Les coordonnées des fournisseurs de combustibles
  • Les caractéristiques des combustibles utilisés
  • Les données administratives relatives aux maitres d’ouvrage ou à leurs exploitants
  • Les données techniques des réseaux de chaleur associés, le cas échéant
  • Des retours d’expérience sur les pannes et avaries les plus courantes rencontrées permettront d’améliorer les installations à l’avenir.

Les résultats seront publiées au cours du deuxième semestre 2022.

Contact : Denis SAVETIER – savetier.d[@]arec-na.com – www.arec-nouvelleaquitaine.com

1 réponse
  1. Benjamin Bouras dit :

    Intéressant, les Rex peuvent être bien utile aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *