Le Département de la Haute-Savoie va passer cinq chaufferies du fioul au bois-énergie

Le collège de l’Albanais à Rumilly est chauffé au bois depuis son ouverture en septembre 2018, photo Frédéric Douard

Le Département de la Haute-Savoie a signé le 19 octobre 2020 un Marché Public Global de Performance dune durée de 10 ans avec un groupement porté par Dalkia Smart Building. 34 bâtiments propriétés du Département sont concernés, dont 29 collèges. Les travaux de rénovation énergétique permettront de réaliser 26 % d’économies d’énergie

Dans le cadre de ce contrat, Dalkia Smart Building pilote réalisera la conversion de cinq chaufferies à fioul en biomasse. Au total, les émissions de CO2 du Département de la Haute Savoie seront réduites denviron 38 % sur les 34 bâtiments concernés, un bel exemple de décarbonation des territoires. Les travaux débuteront en 2021 pour trois ans et leur montant s’élèvera à 18 M€.

En dehors de cette opération, le département dispose déjà de collèges chauffés au bois par leur raccordement à un réseau de chaleur comme à Saint-Joire ou chauffés avec leur propre chaufferie bois comme à Rumilly.

Et dans un avenir proche, la collectivité a également prévu de chauffer au bois les deux prochains collèges qu’elle va construire, le collège des Aravis à Thônes qui sera mis en service fin 2022 et le collège du Vuache à Vulbens qui ouvrira en 2023… de la politique responsable illustrée par des actes bien concrets.

Frédéric Douard

2 réponses
  1. Bonjour, pas forcément, dans les puissances autour des 300 kW, pour un collège par exemple, et avec beaucoup d’intermittence, c’est parfois plus avantageux au granulé.

  2. Bonjour Frédéric,

    Merci bien pour cet article intéressant. Il s’agira de chaudières à bois déchiqueté?

    Bonne fin de journée,

    Richard