Les 17 lauréats 2021 de l’appel à projets de Chaleur Industrielle Biomasse

La scierie Archimbaud à Labouheyre dans les Landes, photo Frédéric Douard

Le 11 mars 2021, le Gouvernement français a dévoilé la liste des 17  lauréats de l’appel à projets pour la production de chaleur industrielle à la biomasse (BCIAT). Cet appel à projets, ouvert le 10 septembre 2020 et clos le 23 octobre 2020, représente 130 M€ d’investissements industriels à l’échelle nationale. Les lauréats bénéficieront d’une aide à l’investissement de 44 millions d’euros et d’une aide au fonctionnement de 83 millions d’euros.  Ces projets permettront une réduction des émissions industrielles de gaz à effet de serre de  332 000 tonnes de CO2eq par an.

Voici la liste des lauréats

  1. Idex pour la fromagerie BEL d’Evron (53) – Chaufferie vapeur bois de 6,6 MW
  2. Brasserie Kronenbourg d’Obernai (67) – Brûleur à poudre de granulés de bois sur chaudière à gaz existante, complété par du biométhane. Mix 90% granulé et 10% biométhane.
  3. Terreos à Pleurs (51) – Brûleurs à biomasse de 7,7 MW sur générateurs d’air chaud à charbon pour lignes de séchage d’alimentation animale. Substitution de 70% du charbon.
  4. Terreos à Montepreux (51) – Brûleurs à biomasse de 12,6 MW.
  5. Terreos à Allemanche (51) – Brûleurs à biomasse de 12,7 MW.
  6. Cristal Union à Bazancourt (51) – Ajout d’injecteurs de biomasse sur les fours de déshydratation de la sucrerie, plus plateforme biomasse. 100 % du charbon substitué.
  7. Luzéal à Pauvres (08). Après l’installation d’injecteurs de plaquettes de bois dans les fours à charbon de deux lignes de déshydratation de luzerne en 2009, qui avait permis de réduire de 25% la consommation de charbon, l’usine va porter à 75% la couverture des besoin par le bois.
  8. Sidesup à Engenville (45) déshydrate des pulpes de betterave, de la luzerne et produit du granulés de bois. L’entreprise possède deux lignes de séchage : une à la biomasse (plaquette) et l’autre au gaz. Ici, elle va installer une troisième ligne de séchage au bois, portant son mix de 46 à 69% au bois.
  9. ENGIE-Bioénergie Sud-Ouest à Arance (64). BSO exploite une usine de bioéthanol dont les drêches sont destinées à l’alimentation animale. Engie va construire une chaufferie de 43 MW de vapeur à la biomasse pour les processus de l’usine (314 GWh/an).
  10. PDM Industries à Quimperlé (29) produit 45 000 tonnes de papier par an et va installer un chaufferie biomasse de 20 MW alimentée en bois en fin de vie adjuvantés des sous-produits de l’usine.
  11. La Scierie Migeon à Secondigné-sur-Belle (79) du Groupe Archimbaud va investir dans une chaufferie de 2 MW qui va utiliser ses écorces.
  12. La Scierie de Labouheyre (40) du Groupe Archimbaud va renouveler une chaudière de 5 MW en complément de sa centrale de cogénération.
  13. La Scierie Mougenot à Saulxures-sur-Moselotte (88) va créer une chaufferie bois de 10 MW afin d’alimenter sa future usine de granulés de bois Loraine Pellets, une unité réalisée en partenariat avec Euroénergies, filiale de Poujoulat. Production de 67 GWh par an.
  14. La Scierie Les Fils de Cyrille Ducret à Maillat (01) va alimenter les séchoirs de son nouvel atelier de bois massif abouté avec une chaudière à bois de 5 MW et un ORC. Cette installation produire 23 GWh de chaleur par an et 5,8 GWh d’électricité.
  15. Biosyl à Lempdes-sur-Allagnons (43) met en service sa seconde usine de granulés de bois qui produira 105 000 tonnes par an. L’usine est équipée d’un générateur d’air chaud de 16 MW.
  16. La Scierie Michel Deschaseaux à Aillevillers-et-Lyaumont (70) met en place une usine de production de bûches de bois densifié avec un séchoir et un générateur d’air chaud.
  17. La scierie Lamarque Sogy Bois à Ygos-Saint-Saturnin (40) investit dans une chaudière à bois de 5 MW pour le séchage
La reconduite de l’appel à projets en 2021

À la suite du succès des dispositifs lancés en 2020, l’appel à projets est reconduit en 2021, en maintenant la possibilité de bénéficier d’une aide au fonctionnement lorsque nécessaire. Il reste ouvert aux projets de conversion de chaudières fossiles vers des chaudières biomasse. Les dépôts de dossiers peuvent être faits à tout moment.

Un premier relevé des candidatures aura lieu le 17 mai, puis un second le 14 octobre 2021.

  • L’appel à projets soutien à la chaleur biomasse BCIAT 2021 a été lancé le 11 mars 2021 et fera l’objet d’une première relève le 17 mai 2021 et d’une seconde relève le 14 octobre 2021. Pour postuler, voir l’appel à projets BCIAT
  • L’appel à projets Energie CSR 2021 pour des projets de chaleur CSR a été lancé le 20 octobre 2020 : Après une première relève le 14 janvier 2021, le dispositif reste ouvert pour une seconde relève, jusqu’au 14 octobre 2021 à 11h. Pour postuler, voir l’appel à projet Energie CSR

Frédéric Douard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *