Hong Kong : 20MW d’électricité à partir de boues d’épuration

Le gouvernement de Hong Kong vient de retenir l’offre de Veolia Environnement (Veolia Eau et Veolia Propreté), pour la conception, la construction et l’exploitation d’une usine de valorisation des boues, à l’ouest des nouveaux territoires de Hong Kong. Le site traitera l’ensemble des boues produites par les onze stations d’épurations de Hong Kong.

D’une capacité de traitement de 2 000 tonnes par jour, l’usine produira à terme plus de 20MW d’électricité. Sa construction devrait durer 37 mois et sera confiée à un consortium constitué de Veolia Eau (60%) et de Leighton Asia (40%). La conception du projet et une part significative des travaux seront réalisés par Veolia Eau Solutions et Technologies, filiale technologique de Veolia Eau.

L’exploitation de l’usine, d’une durée de 15 ans, sera réalisée conjointement par Veolia Eau et Veolia Propreté, et génèrera pour le groupe un chiffre d’affaires moyen consolidé annuel de 20 millions d’euros. Les principaux ouvrages et équipements composant l’unité sont des fours-chaudières d’incinération produisant de la vapeur, des turbines transformant la vapeur en énergie électrique, et des lignes de traitement des fumées conformes aux standards d’émissions les plus stricts.

L’usine se trouvant décentralisée de la zone urbaine, une unité de dessalement d’eau de mer permettra de produire jusqu’à 600m3 par jour d’eau potable pour les besoins du site. De plus, les eaux usées produites seront également traitées sur place avec des procédés avancés pour les recycler et ainsi protéger le milieu naturel en ne rejetant aucun effluent en mer.

A pleine capacité, l’énergie produite par l’usine dépassera ses propres besoins et tout surplus d’électricité pourrait servir au réseau public. Le site sera entièrement autonome en eau et électricité.

Répondant au souhait du gouvernement de Hong Kong de rendre l’usine ouverte au grand public en permanence, Veolia Environnement a pris le parti d’un concept architectural particulièrement soigné via le cabinet français Vasconi. Ce concept intègre un circuit de visites, à vocation pédagogique, avec des thématiques sur les installations et le traitement des boues. La forme du bâtiment est inspirée par la présence des vagues, à l’avant du site, offrant ainsi une parfaite intégration dans le paysage vierge des collines environnantes.

Grâce à des bus électriques opérés par Veolia Transport, les visiteurs seront acheminés directement au « centre d’éducation à l’environnement » de l’usine. Ils pourront alors bénéficier de visites guidées via une galerie dédiée et un jardin paysager et écologique intégrant la biodiversité de Hong Kong. Ils pourront également profiter de spas, d’un café avec vue sur mer et d’une salle de conférence.

Au centre, le bâtiment administratif enveloppe les cheminées d’évacuation des fumées et accueille au dernier étage une plateforme d’observation pour apprécier la vue sur Deep Bay et Shenzhen.

Source : Véolia Environnement, 5 octobre 2010