Cogénération par gazéification de déchets ménagers et de bois dans les Landes

Le groupe français spécialisé dans les technologies propres et la production d’énergie renouvelable a récemment annoncé avoir levé des fonds pour la construction de la première usine CHO-Power, une des quatre unités d’Europlasma qui produit de l’électricité par gazéification de déchets.

Les deux augmentations de capital lancées par Europlasma le 12 juillet dernier ont été « menées à bien » indique le groupe. Elles vont permettre à ce dernier de démarrer « très rapidement » la construction de la nouvelle centrale à Morcenx (40). Cette centrale électrique d’une puissance de 12 MW transforma en gaz des déchets de biomasse ainsi que des refus de tri (plastiques, cartons, etc.). Europlasma développe, produit et commercialise des solutions de traitement des déchets et de production d’énergie sur la base de sa technologie de la torche à plasma.

CHO-Power est un nouveau concept de valorisation énergétique des déchets résiduels reposant sur le procédé bien connu de la gazéification, améliorée par les avancées technologiques récentes des torches à plasma. Le procédé CHO-Power transforme, par gazéification, le déchet en un BioSynGaz (gaz de synthèse) épuré grâce à la haute température de la torche à plasma ; pour alimenter ensuite une turbine ou un moteur à gaz produisant de l’électricité, le tout avec un rendement électrique de bout en bout pouvant aller jusqu’à 40%.

Il s’agit d’une centrale de production d’électricité d’une capacité de 12MWe sur les communes de Morcenx et Arjuzanx, dans le département des Landes, région Aquitaine. Il s’intègre dans le contexte énergétique européen et français favorisant l’utilisation d’énergies renouvelables à faible émission de CO2 et de source continue. CHO-Power sera installé sur un terrain contigu d’Inertam, sur la zone industrielle de Cantegrit Ouest.
La production d’énergie se fera à partir de la valorisation de 55 000 tonnes par an de biomasse et déchets ménagers. La biomasse est constituée de plaquettes forestières du massif landais.Les déchets sont apportés par les principaux collecteurs des Landes et des départements limitrophes. Ces déchets sont produits par les entreprises, il s’agit principalement de cartons, bois, papiers, tissus, … Ils ne contiennent aucun déchet dangereux.
Les collecteurs n’apportent que la fraction résiduelle après leur propre tri et recyclage. Ce flux part aujourd’hui principalement vers des décharges lointaines.L’installation permettra donc d’éviter un transport routier important et évidemment la mise en décharge. Les déchets sont retriés sur site : on retire les dernières parties métalliques, les grosses fractions inertes.
Toute l’électricité produite est vendue à EDF, dont le réseau haute tension est tout proche. CHO-Power délivrera 90 000 MWh par an, de quoi alimenter 50 000 habitants environ. Les travaux débuteront au premier semestre 2010 pour une mise en service prévue au deuxième trimestre 2011.

Sources : www.francebtp.com du 30 août 2010 et Europlama

1 réponse
  1. Vanmeulebroucke Guy dit :

    Bonjour,

    Infos,CHO-Power (Europlasma),démarrage des travaux !
    Infos que je communique à titre technique et consultable sur le site « europlasma.com ».
    Communiqué de presse | Démarrage de la construction de CHO Morcenx | Bordeaux, le 2 décembre 2010.

    Démarrage de la construction de CHO Morcenx.

    Un investissement de plus de 40 millions d’euros pour cette usine de production d’électricité à partir de déchets et de biomasse.

    La première usine de ce type, qui produira jusqu’à 12 MW d’électricité
    Démarrage de la construction le 1er décembre 2010.

    Le Groupe Europlasma possèdera, via sa filiale CHO Power, au moins 25% de CHO Morcenx
    Un impact très positif sur les comptes du Groupe dès 2010.

    Accords à long terme conclus pour les approvisionnements auprès de Sita et Veolia et pour la vente d’électricité à EDF.

    Europlasma annonce l’accord formel du fonds d’investissement spécialisé dans les énergies renouvelables pour le financement de l’usine de production d’électricité à partir de déchets et de biomasse à Morcenx (France). Le lancement des travaux de CHO Morcenx a eu lieu le 1er décembre 2010.

    Financement de CHO Morcenx et accord sur les modalités de financement de 2 autres usines.

    Après une période de négociation débutée en mars 2010, le fonds d’investissement a accepté de financer à hauteur de plus de 25 M€ l’usine CHO Power à Morcenx. Cette conclusion tant attendue a été rendue possible par le succès des augmentations de capital (6,3M€) réalisées cet été. La centrale est dimensionnée pour produire 12 MW d’électricité et représente un investissement global de plus de 40 M€.

    Le Groupe détiendra 25 % de la société CHO Morcenx SAS (propriétaire de l’usine) à la mise en service de celle-ci, pour une quote-part d’investissement initial de 3 M€. Cette participation pourra évoluer jusqu’à 45% en fonction, notamment, de critères de performance. Le fonds partenaire apporte plus de 25 M€. Le Crédit Agricole d’Aquitaine finance les bâtiments et du matériel de séchage pour 6,2 M€. Les moteurs à gaz, d’un coût de 6.4 M€, font l’objet d’un financement propre. Le taux de rentabilité interne (TRI) attendu pour ce projet est supérieur à 15%.
    Par ailleurs, le Groupe et son partenaire financier se sont accordés sur les modalités de financement de deux autres usines de même capacité (2 x 12MW).

    Cette usine de 12 MW est la première de ce type.

    Le démarrage des travaux de construction de CHO Morcenx est intervenu le 1er décembre 2010, pour une mise en service en 2012.

    L’usine CHO Morcenx est la première centrale de valorisation énergétique de déchets industriels banals et de biomasse par gazéification, améliorée par la technologie plasma brevetée du Groupe. CHO Morcenx vendra l’électricité produite à EDF sous le régime de l’obligation d’achat pendant 20 ans et des accords-cadres concernant les flux entrants de déchets ont été signés avec de grands acteurs du marché (Sita et Veolia).

    Il s’agit d’une avancée majeure pour l’avenir de la société qui va accélérer ses démarches afin de qualifier d’autres sites de production d’énergie dans le monde. Le Groupe a en effet déjà identifié plusieurs projets potentiels comparables à CHO Morcenx.

    Impact financier à court et moyen termes.

    Les termes et le montage financiers restent identiques à ceux évoqués précédemment (cf. communiqués des 14 et 22 juin 2010).
    CHO Morcenx contribuera à la performance financière du Groupe Europlasma au travers, d’une part, des contrats d’EPC (Engineering, Procurement & Construction) et d’O&M (Operation & Maintenance), et d’autre part, de la valeur de sa participation et des dividendes futurs.

    CHO Power SAS (filiale à 100% d’Europlasma) assurera la maitrise d’oeuvre de l’usine (EPC). Le chiffre d’affaires de 25,8M€, lié à cette prestation, sera reconnu sur les 18 prochains mois.
    Inertam SAS (filiale à 100% d’Europlasma) sera en charge de l’exploitation et de la maintenance (O&M) de l’usine et recevra dans ce cadre environ 8 M€ par an pour une durée de 15 ans.

    A propos d’Europlasma.

    Fondé en 1992, Europlasma est un groupe français spécialisé dans les technologies propres et la production d’énergie renouvelable. Le Groupe Europlasma rassemble 4 unités principales et 260 collaborateurs fermement engagés en faveur du développement durable et experts dans le traitement et la valorisation des déchets.

    Europlasma développe, produit et commercialise des solutions de traitement des déchets et de production d’énergie sur la base de sa technologie propriétaire de la torche à plasma.

    Inertam est le spécialiste mondial de l’élimination et de la valorisation des déchets d’amiante et des déchets dangereux.

    CHO Power est un producteur d’électricité par gazéification des déchets (EfW – Electricity from Waste).

    Europe Environnement est le leader européen des systèmes de ventilation et de dépollution de l’air en milieu industriel.

    Bonnes fêtes de fin d’année!!!