Bilan détaillé de dix ans de plan biogaz en Bretagne et Pays de la Loire

Article paru dans le Bioénergie International n°51 de septembre-octobre 2017

Unité de méthanisation agricole, photo AILE

Le développement de la filière méthanisation dans l’Ouest de la France constitue un enjeu important pour les agriculteurs et s’inscrit dans la politique de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Elle permet également de gérer localement les déchets organiques, en produisant une énergie renouvelable et sans détruire la matière organique qui conserve ses qualités fertilisantes. Cette politique est soutenue depuis 2007 par l’Ademe et les deux Régions Bretagne et Pays de la Loire. L’association Aile qui anime ce plan vient d’en réaliser un bilan.

Chiffres clés de la filière biogaz en Bretagne et Pays de la Loire

Les résultats qui suivent ont été obtenus à partir des données des dossiers de demandes de subventions pour les unités agricoles et territoriales et à partir des données Sinoe pour les unités industrielles et les ISDND. Il ne s’agit donc pas d’un état des lieux des unités en fonctionnement.

Au premier janvier 2017, les unités identifiées, en fonctionnement et en projet, tous secteurs confondus, étaient donc susceptibles de produire à terme 1748 GWh par an en Bretagne et Pays de la Loire.

Évolution du nombre et de l’énergie primaire cumulés des unités répertoriées (fonctionnement et projet) en Bretagne et Pays de la Loire tous secteurs confondus – Janvier 2017

Parallèlement, à cette même date, la puissance électrique déjà installée sur les deux régions, tous secteurs confondus, était de 67,3 MWé. La production électrique prévisionnelle correspondante était de 482 GWh/an, avec un rendement théorique moyen de 40 % par rapport à l’énergie primaire déclarée.

Les projets d’injection biométhane représentaient quant à eux, toujours à la même époque, plus de 5265 Nm³ CH4/h, soit l’équivalent de 52,65 MW PCI.

L’approvisionnement en intrants et la valorisation thermique

Profil des unités à la ferme et territoriales

On observe en Bretagne des d’unités de cogénération à la ferme dont la puissance se situe entre 100 et 300 kWé, alors que les puissances de ces mêmes unités en Pays de la Loire sont généralement inférieures à 100 kWé.

Installation de méthanisation agricole dans l’ouest de la France, photo AILE

Les unités territoriales sont plus développées en Pays de la Loire, ce qui explique en partie le fait que l’injection de biométhane dans le réseau soit à ce jour plus fréquente dans cette région.

Approvisionnement en intrants

Les unités à la ferme participent à la valorisation des substrats agricoles qui représentent plus de 80 % des tonnages entrants. Avec 73 % d’effluents d’élevage en moyenne, les unités à la ferme peuvent prétendre au maximum de la prime « effluents d’élevage » du tarif d’achat.

Les unités centralisées valorisent plus de déchets industriels, mais la part d’effluents d’élevage reste très importante (moyenne nationale à 5 %).

Approvisionnement en substrats, AILE

Les unités à la ferme valorisent leur énergie thermique principalement par autoconsommation (chauffage élevage ou traitement digestat) ou/et par création d’activité de séchage par exemple. Les unités centralisées valorisent principalement leur énergie thermique par des tiers et le traitement du digestat.

Valorisation énergétique, AILE

Le taux d’efficacité énergétique prévisionnel est en moyenne de 64 % pour les projets à la ferme et de 70 % pour les projets centralisés. Le calcul du taux de valorisation énergétique a été réalisé comme suit : électricité vendue + chaleur valorisée hors processus/énergie primaire x 0,97 selon la définition de l’arrêté du 19 mai 2011.

Contacts : AILE à Rennes (02 99 54 63 23) et à Nantes (02 40 16 37 81) – info@aile.asso.fr – www.aile.asso.fr

Frédéric Douard, d’après le bilan du Plan Biogaz 2007-2017 Bretagne et Pays de la Loire, réalisé par AILE et disponible in extenso à cette adresse : www.aile.asso.fr

Informations de contact de Aile
logo AILE
73, rue de Saint-Brieuc
CS 56520
F-35065 RENNES Cedex
+33 299 54 63 23
@ www.aile.asso.fr info@aile.asso.fr
Aile est cité aussi dans ces articles :
  • Une boîte à outils et des formations pour les opérateurs de chaufferies collectives à bois
  • Êtes-vous satisfait du fonctionnement de votre chaufferie collective à bois ?
  • Optiwood : optimiser le fonctionnement des petites chaufferies à bois
  • Caractéristiques des herbes de bord de route pour la méthanisation
  • Bilan technico-économique de neuf sites de méthanisation en cogénération
  • Bilan de fonctionnement de 61 unités de méthanisation bretonnes en 2018
  • Substituer les combustibles fossiles par des biomasses agricoles
  • La méthanisation valorise et préserve la matière organique pour les sols : le film
  • Nantes : rencontres interrégionales du biométhane le 16 novembre 2018
  • La chaufferie automatique à biomasse de l’abbaye de Timadeuc dans le Morbihan
  • Tous les articles mentionnant Aile