Le projet territorial Agrimaine Méthanisation mobilise 24 millions d’euros

Les vaches de Mayenne vont participer à la transition énergétique, photo Frédéric Douard

Soucieux de participer à la transition énergétique tout en valorisant les effluents d’élevage de leurs exploitations, une centaine d’exploitants agricoles se sont associés dès 2010 au sein de la SAS AB2M et ont initié le projet Agrimaine Méthanisation. Après des premières études de faisabilité, menées notamment avec l’appui local du CER FRANCE Mayenne-Sarthe, le site du projet est identifié dans la commune de Charchigné, au cœur du département de la Mayenne.

Pour développer et mener à bien ce projet collectif territorial, les porteurs de projet ont fait le choix de s’associer à des partenaires industriels expérimentés, à l’image du développeur et constructeur Biogest Biogas qui dispose d’une forte expérience sur le secteur agricole au niveau européen. En s’associant à la société d’investissement Meridiam, AB2M a souhaité capitaliser sur l’expertise technique et opérationnelle développée par ses équipes, qui participent depuis 2015 au financement des infrastructures de la transition énergétique en Europe. Enfin, le cabinet d’avocat De Gaulle Fleurance & Associes a également apporté son savoir-faire dans la finalisation de la documentation juridique du projet.

Un ancrage territorial fort, pour un projet agricole d’envergure

Le projet consiste en la construction et l’exploitation d’une unité collective de méthanisation en cogénération qui valorisera le biogaz produit sous forme d’énergie électrique et thermique. L’électricité sera vendue sur le marché par l’intermédiaire d’un agrégateur et bénéficiera d’un tarif de Complément de rémunération garanti sur une durée de 20 ans, obtenu dans le cadre du premier Appel d’Offre CRE 5 pour la filière biogaz. La chaleur sera quant à elle vendue directement auprès d’un industriel sous forme de vapeur.

Pour produire cette énergie, la centrale traitera et valorisera les effluents d’élevage bovins, avicoles et porcins issus de plus de cent exploitations voisines. Situées dans un rayon maximum de 25 kilomètres autour de la centrale, elles fourniront ainsi annuellement près de 110 000 tonnes d’effluents (fumiers, lisiers et pailles) qui permettront de produire près de 7 millions de m3 de biogaz par an.

Le digestat recueilli à l’issu du processus de digestion anaérobique seront également valorisé et distribué aux agriculteurs apporteurs d’intrants en vue d’être épandus sur leurs exploitations respectives.

Laurent Taupin, Directeur Général de la société Agrimaine Méthanisation, évoque les raisons qui ont orienté les agriculteurs dans leurs choix techniques : « L’orientation technique visant à valoriser le biogaz produit par cogénération a été actée relativement tôt dans le développement du projet, et a été notamment conditionnée par la possibilité de valoriser la chaleur produite localement. Cette orientation nous a également permis de bénéficier d’un tarif de complément de rémunération intéressant dans le cadre des Appels d’Offres CRE 5, sans lequel la viabilité économique du projet, et donc son financement, n’auraient pas pu être assurés.»

Un financement agricole initial largement complété par Meridiam

Sur le plan financier, le projet représente un investissement total de plus de 24 millions d’euros. Face aux réticences du marché bancaire à s’engager pleinement dans la concrétisation du projet, les porteurs de projet se sont attachés les services du cabinet de conseil Finergreen afin d’être accompagné dans la sécurisation du financement du projet. Après consultation du marché, le fonds d’investissement Meridiam a finalement été retenu conjointement par Finergreen et AB2M pour compléter l’assiette de financement et accompagner les porteurs de projet dans sa finalisation.

Julien Touati, associé chez Meridiam, qui pilote les activités dans l’énergie en Europe, se dit fier de prendre part à un telle initiative : « Le développement des infrastructures de la transition énergétique est au cœur de la stratégie de Meridiam. L’accompagnement du projet Agrimaine Méthanisation constitue un succès important et confirme le rôle clé qu’a vocation à jouer Meridiam dans le développement de la filière biogaz en France et à l’échelle européenne. »

Projet Agrimaine Méthanisation

Enfin, Matthieu Kuzdzal, Chargé d’Affaires chez Finergreen est « fier d’avoir pu accompagner un projet agricole ambitieux et à l’ancrage territorial important. Ce succès conforte la volonté de Finergreen de se positionner comme un partenaire durable pour les développeurs du secteur biogaz, en apportant des solutions de financement diversifiées et sécurisantes pour la concrétisation des projets. Cette opération illustre également le rôle clé que nous allons continuer à jouer pour associer des acteurs d’origines diverses mais partageant des objectifs de développement communs.»

Par ailleurs, Agrimaine Méthanisation a pu compter sur le soutien financier du Département de la Mayenne grâce à la mise en place d’une subvention utilisée au cours du développement du projet.

Liste des intervenants sur le projet : AB2M, Meridiam, Finergreen, Biogest Biogas, Groupe Elcimai, Girus, CER France Mayenne – Sarthe, De Gaulle Fleurance & Associé.