L’Aide Suisse aux Montagnards soutient les projets bois-énergie

Article paru dans le bulletin d’Energie Bois Suisse d’août 2017

Le village d'Entlebuch dans le canton de Lucerne, photo Aide Suisse aux Montagnards

Le village d’Entlebuch dans le canton de Lucerne, photo Aide Suisse aux Montagnards

Le bois est un facteur économique majeur pour les régions montagneuses. Mais les forêts étant souvent des zones escarpées, leur exploitation est onéreuse et difficile à rentabiliser. L’Aide Suisse aux Montagnards soutient des projets qui créent de la valeur ajoutée en valorisant le bois, en tant que matière première ou source d’énergie.

Création de valeur dans les zones rurales

Produire de l’énergie à partir du bois, peut s’avérer décisif dans la création d’un système de valeur ajoutée dans une région montagneuse. En effet, des solutions bien intégrées permettent non seulement d’approvisionner des villages entiers en énergie renouvelable, mais la production de chaleur crée également de la valeur ajoutée et des emplois à l’échelle locale, offrant ainsi une existence aux populations montagnardes.

Silo à plaquettes, photo Aide Suisse aux Montagnards

Silo à plaquettes, photo Aide Suisse aux Montagnards

C’est précisément cet objectif que vise l’Aide Suisse aux Montagnards, une organisation d’utilité publique entièrement financée par des dons qui, depuis bientôt 75 ans, aide les populations montagnardes à trouver une source de revenus et à continuer de faire vivre leur région. Elle soutient notamment les particuliers et les communautés dans le financement de projets durables dans l’agriculture, mais aussi depuis dix ans maintenant dans le tourisme, le commerce, la formation, la santé, la forêt et le bois ainsi que l’énergie. Plus de 40 projets bois-énergie sont actuellement soutenus à hauteur d’environ CHF 3 millions au total. La moitié des porteurs de projets sont des réseaux de chaleur, le reste des exploitations agricoles, des scieries et même une charbonnière. Les installations bois-énergie qui sont soutenues emploient des dizaines de montagnards et substituent en outre près de 3 millions de litres de pétrole chaque année.

Une aide pour s’en sortir par soi-même

L’Aide Suisse aux Montagnards se base sur le principe «Une aide pour s’en sortir par soi-même», d’où découlent deux fondamentaux. D’une part, l’initiative du projet doit émaner des populations montagnardes elles-mêmes, elles en sont responsables et en portent le risque entrepreneurial. D’autre part, l’aide apportée est subsidiaire. Il n’est pas nécessaire de faire appel aux dons lorsqu’un projet peut être réalisé à l’aide de fonds propres, d’un emprunt supportable et de subventions publiques. La situation géographique est un autre critère d’éligibilité. L’Aide aux Montagnards se base sur le périmètre des surfaces agricoles des zones de montagne défini par l’Office fédéral de l’agriculture.

Le soutien se fait sous la forme d’une contribution à fonds perdu qui vient généralement renforcer les fonds propres et permettre de réaliser des investissements plus importants. Il n’existe aucune réglementation générale quant au montant de la contribution. Il est déterminé en fonction des besoins et intervient toujours en complément.

Les expertes et les experts de l’organisation vérifient chaque projet sur place avant de prendre une décision afin d’assurer une utilisation responsable, transparente et durable des dons. Ils discutent avec les porteurs de la demande, analysent leurs revenus et leur patrimoine ainsi que le business plan du projet. Ils déterminent ainsi la nécessité ou non d’une aide financière et si les conditions sont réunies pour la réussite du projet.

Projets éligibles dans les domaines de l’énergie et de la valorisation du bois

En principe, l’Aide Suisse aux Montagnards soutient les projets qui utilisent des ressources naturelles comme le bois, mais aussi l’eau, le soleil et les déchets organiques. Il en découle deux types d’investissements.

Silo à plaquettes à Ernen dans le cantn du Valais, photo Aide Suisse aux Montagnards

Silo à plaquettes à Ernen dans le canton du Valais, photo Aide Suisse aux Montagnards

D’une part, la production d’énergie pour les besoins de l’entreprise : au lieu d’acheter l’énergie, l’entreprise décide de couvrir elle-même ses besoins afin d’assurer la sécurité de son approvisionnement ainsi que son indépendance. C’est le cas, par exemple, d’une exploitation d’alpage qui souhaite couvrir son besoin en électricité à l’aide de sa propre centrale hydroélectrique ou d’une toiture solaire.

D’autre part, la production d’énergie en tant que cœur de métier : on distingue ici les installations qui produisent de l’électricité et celles qui produisent de la chaleur. En effet, étant donné que les producteurs d’électricité bénéficient déjà de la rétribution à prix coûtant du courant injecté, l’Aide Suisse aux Montagnards ne soutient généralement que des projets de production de chaleur. Les principaux bénéficiaires sont alors les réseaux de chaleur qui utilisent du bois ou le combinent à des déchets organiques, livrant ainsi aux utilisateurs locaux.

L’aide s’effectue sous forme de contributions à des projets purement énergétiques ainsi qu’à d’autres acteurs tout au long de la chaîne de création de valeur ajoutée du bois. L’augmentation de la valeur ajoutée de la région, et donc la création d’emploi, est un élément décisif.

Raphael Jaquet, chef de projet

Raphael Jaquet, chef de projet

Auteur et contact : Raphael Jaquet, gestionnaire de Projets à l’Aide Suisse aux Montagnards – raphael.jaquet@berghilfe.ch – +41 44 712 60 63

Retrouvez toutes les informations sur les projets relatifs au bois, matière première ou source d’énergie, soutenus par l’Aide Suisse aux Montagnards sur www.berghilfe.ch/gesuche.

L’Aide Suisse aux Montagnards est une organisation entièrement financée par des dons. Son objectif est d’accompagner les populations montagnardes dans le financement de leurs initiatives privées lorsque celles-ci n’en ont pas les moyens. En 2016, 561 projets ont été soutenus à hauteur de plus de CHF 25,4 millions, générant de nombreux investissements et créant de la valeur ajoutée et des emplois locaux.

Le bois, l'énergie qui se renouvelle, Energie Bois SuisseSource : bulletin d’Energie Bois Suisse d’août 2017

Lire aussi sur ce sujet :