Le biométhane, moteur de relance pour le Gaz Naturel pour Véhicules

Logo BioGNV

Corinne Berthelot de l’association française du gaz naturel pour véhicules nous situe la place du gaz naturel sur le marché des carburants en France, aujourd’hui cantonné sur des flottes captives de véhicules lourds principalement. Le Bio GNV, c’est à dire le méthane produit à partir de déchets organiques, représente aujourd’hui un élément important de relance de cette alternative énergétique pour les transports, et notamment au vu de ses avantages environnementaux.

1 réponse
  1. Energie+ dit :

    Autant le biogaz a un intérêt pour les véhicules lourds de type camions, bus, tracteurs etc, autant le gaz naturel n’en a aucun sinon de creuser encore le déficit et d’augmenter les importations d’énergies fossiles qui sont déjà de quelques 70 milliards d’euros par an. Pour les véhicules légers il y a des solutions bien plus durables et efficientes. Parmi d’autres :

    http://www.netactus.fr/la-technologie/2014/08/06/une-voiture-electrique-a-energie-solaire-homologuee-pour-la-route/