Un fourneau à typha pour le Sénégal

Stock de typha sec, photo F. Douard

C’est l’Agence de Presse Sénégalaise qui rapporte l’événement : le 26 avril 2013 à Thiaroye près de Dakar, a été lancée la gazière à typha, un fourneau « propre et économique » qui ambitionne de gagner les foyers sénégalais. La gazière typha, inventé par Cheikh Guèye, utilise comme combustible le typha australis, un roseau invasif des cours d’eau. Le fourneau est disponible sur le marché local dans plusieurs tailles.

‘’La gazière à typha est un fourneau propre et économique qui se positionne pour être un véritable plus dans l’économie domestique’’, a indiqué Makhtar Dia, Directeur général de l’Agence sénégalaise pour la propriété industrielle et l’innovation technologique (ASPIT). La gazière à typha est, selon le directeur de l’ASPIT, ‘’une belle réponse au problème récurrent de l’énergie, problème ardu s’il en est, pour des pays en développement’’.

M. Dia a toutefois signalé que ‘’si le typha a jusqu’ici été considéré comme une menace, il va dorénavant devenir une chance’’. ‘’C’est là, une belle illustration du principe qu consiste à transformer les défis en opportunités.’’

Selon son inventeur, la gazière à typha, peut, si elle est bien entretenue, servir pour une durée de trois ans. Il a en outre assuré que 300 francs CFA en feuilles de typha sont nécessaires pour cuisiner avec cette gazière, soit l’équivalent de 800 francs dépensés en charbon de bois.