Le Setom de l’Eure complète sa production d’énergie par une chaufferie bois de 16MW

Résumé de la fiche de cas – Chaufferie bois et centrale de récupération intercommunales – Réseau de chaleur de la ville d’Evreux de 25 km – Combustibles : 30 000 tonnes de bois, 100 000 tonnes de déchets ménagers et appoint gaz – Besoins : 20 000 équivalents logements – Chaudières à bois à grille mobile Weiss-France : 2 x 8  MW – Production de chaleur par le bois : 54 GWh/an – Chaudière à déchets : 20 MW – Production de chaleur par les déchets : 36 GWh/an – Production électrique par les déchets : 47 GWh/an – Exploitant : SITA – Mises en service : 2003 et 2012 – Sources : SETOM, fiches B2 ingénierie et SITA.
La chaufferie bois du SETOM

La chaufferie bois du SETOM

Chaufferie bois du SETOM de l'Eure

Chaufferie bois du SETOM de l’Eure

Depuis novembre 2012, plus de la moitié de la population ébroïcienne bénéficie d’un chauffage urbain généré à 96 % par des énergies renouvelables : ordures ménagères, plaquettes forestières, déchets verts. Le  Syndicat  mixte  pour  l’Etude  et  le Traitement des Ordures Ménagères (SETOM)  de  l’Eure a en effet mis en place une nouvelle chaufferie à bois  sur  son  site  d’ECOVAL  à  Guichainville  près d’Evreux. Cette chaufferie  est  couplée  à l’unité de valorisation énergétique des déchets pour alimenter un réseau de chaleur urbain. La  chaufferie  a  la particularité d’accueillir des déchets verts de bois  en  complément  de  la plaquette forestière. 

Les filtres à manches de la chaufferie bois du SETOM de l'Eure

Les filtres à manches de la chaufferie bois du SETOM

La chaufferie située dans la zone commerciale de la Madeleine consomme 30 000 tonnes de bois de classe A (bois non traité) par an. Les déchets de bois, qui représentent 50% du gisement, proviennent des déchetterie, de la fraction ligneuse des déchets verts des particuliers et des branchages des déchets d’entretien paysager. Les 50% restant proviennent de plaquettes forestières de la région. La chaufferie est équipée de deux chaudières d’une puissance totale de 16 MW lui permettant de produire 54 000 MWh/an de chaleur renouvelable.

L’unité de valorisation énergétique des déchets traite et valorise annuellement 100 000 tonnes de déchets ménagers et assimilés. Elle produisait, jusqu’à présent, de l’électricité à hauteur de 40 000 MWh/an est injecté sur le réseau d’EDF. Le complément d’apport en énergie de la nouvelle chaudière bois permet un raccordement de 3,2 km au réseau de chaleur de la ville d’Evreux. Le site d’ECOVAL produit ainsi annuellement, avec les 2 unités, 96 000 MWh d’énergie thermique sous forme d’eau chaude (105°C) dont 54 000 MWh/an provenant de la chaufferie bois et 36 000 MWh/an de l’unité de valorisation énergétique des déchets.

Centrale déchets du SETOM de l'Eure

Centrale déchets du SETOM de l’Eure

La production d’énergie thermique représente l’alimentation en eau chaude sanitaire et chauffage collectif de 20 000 habitants. L’énergie issue de la combustion de la biomasse est de l’énergie renouvelable qui vient en substitution à la consommation d’énergie fossile. De ce fait, les foyers usagers du réseau de chaleur bénéficient d’une TVA réduite de 19,6% à 5,5%. En complément, brûler du bois en remplacement du fioul ou du gaz équivaut à une réduction des émissions de CO2 de 20 000 tonnes par an.

Informations clés sur la production énergétique renouvelable du SETOM
Tonnage annuel de bois-énergie 25 à 30 000 tonnes/an
Tonnage annuel de déchets ménagers incinérées 100 000 tonnes/an
Besoins de chauffage 20 000 équivalents habitants
Puissance des chaudières à déchets 20 MW ou 2 x17 tonnes/h de vapeur à 380°C sous 38 bars 
Puissance des chaudières à bois 2 x 8 MW
Puissance des chaudières d’appoint et secours 3 x 15 MW au gaz naturel
Production totale de chaleur 117 GWh/an
Production de chaleur par les déchets 36 GWh/an
Production de chaleur par le bois 54 GWh/an
Longueur du réseau de chaleur 3 + 25 km
Température du réseau de chaleur 105°C
Puissance de production électrique de l’usine Turbo-alternateur de 7 MWé Thermodyn
Production d’électricité de l’usine 47 GWh/an
Vente d’électricité sur le réseau 37 GWh/an
Vente de chaleur 96 GWh/an
Rendement de distribution thermique 82 %
Mise en service de l’usine d’incinération 2003
Mise en service de la chaufferie bois 2012
Investissements 200 millions €
Investissements chaudières bois et raccordement réseau 3,2 km 14 M€
Constructeur de la centrale déchets Inova France – Von Roll
Constructeur de la chaufferie bois Weiss-France
Maîtrise d’Oeuvre de la chaufferie biomasse B2 Ingénierie
Exploitant de la chaudière bois Sita (Suez Environnement)
Durée du contrat d’exploitation de la chaufferie bois 7 ans
Environnement 18 000 tonnes de CO2 évitées par an

Pour en savoir plus : 

Informations de contact de Weiss

logo Weiss France
WEISS FRANCE ENERGIE
95 rue Derobert
F-73400 Ugine
+33 479 89 07 07
@ www.weiss-france.fr contact@weiss-france.fr
Weiss est cité aussi dans ces articles :
  • Weiss-France Energie & Verdo sur le marché des chaudières à CSR & OMR
  • Le bois remplace les énergies fossiles dans le réseau de chaleur des Mureaux
  • Grammont, la plus ancienne chaufferie bois de la métropole rouennaise
  • Bientôt une cinquième chaufferie bois à la Métropole Montpellier Méditerranée
  • Articles et reportages sur les chaudières à biomasse Weiss France Energie
  • Un quart des habitants d’Amiens chauffé aux énergies renouvelables
  • Dans le quartier Belle-Beille, la cinquième chaufferie bois d’Angers Loire Métropole
  • Le bois, désormais énergie principale du réseau de chaleur de Calais
  • La chaufferie bois-solaire-gaz du réseau de chaleur de Châteaubriant
  • Le réseau de chaleur de Brest doté d’une chaudière bois Weiss France de 12 MW
  • Tous les articles mentionnant Weiss