Les règles à respecter pour bien se chauffer au bois bûche

En cette période de saison de chauffe, l’agence de l’énergie et de l’environnement, et l’interprofession du bois de Rhône-Alpes rappellent comment brûler du bois dans de bonnes conditions. Le bois est une énergie renouvelable car il se régénère, au contraire du gaz naturel ou du fioul. MAIS brûler du bois dans de mauvaises conditions crée trop de fumée ce qui contribue à la pollution locale et impacte la santé humaine.

Voilà les quatre règles à respecter pour que l’on soit tous gagnants :

  • 1. Brûler du bois sec : Brûler des bûches humides, c’est perdre de l’argent et en plus ça pollue. La bûche va d’abord utiliser la chaleur pour faire évaporer son eau et produire trop de fumées.

>> Le bon plan gagnant : Acheter du bois sec à moins de 20% d’humidité et le stocker à l’abri. Et si vous vous procurez du bois vert (ndlr : acheté vert ou produit par vos soins), il lui faudra un an et demi de séchage naturel (abrité et ventilé), une fois coupé à longueur de foyer et fendu.

  • 2. Demander des garanties à son vendeur pour ne pas acheter de l’eau

>> Le bon plan gagnant : Lui demander de mesurer l’humidité et de fournir une facture détaillée. Certains vendeurs sont labellisés Rhône-Alpes Bois Bûche, ce qui couvre ces engagements.

  • 3. Ne pas brûler n’importe quoi, qui contient du bois : les colles, vernis, peinture libèrent des substances toxiques dangereuses pour les poumons et qui attaquent le foyer et le conduit de fumées.

>> Le bon plan gagnant : apporter ces déchets à la déchetterie, on pourra les utiliser autrement.

  • 4. Ne plus brûler de végétaux, papiers, cartons…. dans son jardin ou sa cour, c’est interdit et c’est l’origine de troubles du voisinage générés par les odeurs et la fumée. En plus, cela nuit à l’environnement et à la santé bien plus que de prendre sa voiture.

>> Le bon plan gagnant : apporter ces déchets à la déchetterie, on pourra les utiliser.

Tous les renseignements sont sur www.fibois-aura.org

1 réponse
  1. gaillard dit :

    J’ajouterais:
    5: faire en sorte que l’arrivée d’air frais ne refroidisse pas le logement, car l’air peut très bien venir de fuites dans des pièces éloignées. Un bon moyen est de raccorder l’entrée d’air du poele à une entrée d’air dans la même pièce, une vitre percée par exemple.