Création du Syndicat des Entreprises Indépendantes du Bois Energie (SEIBE)

Le Syndicat des Entreprises Indépendantes du Bois Energie (SEIBE) vient d’être créé à l’initiative d’entrepreneurs indépendants du Bois Energie des régions Centre, Île-de-France, Bretagne, Picardie et Bourgogne qui partagent les mêmes préoccupations.

Le Syndicat doit permettre à toutes les entreprises indépendantes du Bois Energie de fédérer leurs expériences et réflexions et de s’unir face aux enjeux actuels de la filière. Il ne s’agit pas d’un syndicat de plus mais d’un véritable outil de structuration et loyal pour défendre les intérêts communs des adhérents.

La première action menée a été de présenter un amendement à l’Assemblée Nationale sur l’évolution du taux de TVA réduit afin de permettre de conserver un taux de TVA à 5,5 %. Cet amendement présenté par le député Le Fur a malheureusement été rejeté. Le SEIBE ne baisse pas les bras et souhaite relancer le débat à la prochaine mandature.

Un courrier vient d’être envoyé aux candidats à l’élection présidentielle française avec les propositions suivantes :

  • Taux de TVA : retour au taux de TVA réduit à 5,5%
  • Transport : passage au PTRA à 47 tonnes et aides au transport fluvial
  • Aides aux entreprises : création d’un fonds de soutien aux entreprises privées indépendantes productrices de Bois Energie – allègement de la réglementation sur la création de plateformes
  • Small Business Act : Proposition de commande directe par les collectivités de 15% des volumes dans le cadre des délégations de service public
  • ONF Energie : souhait de respect des mêmes règles concurrentielles
  • Bois en fin de vie : sortie du statut de déchet
  • Aide au renouvellement de la forêt

Des réponses ont déjà été apportées et sont mises en ligne, des rendez-vous avec les représentants des candidats sont également pris. Le SEIBE se tient à la disposition des entreprises et des élus qui souhaitent avancer dans le même sens afin de faire progresser nos entreprises et la filière forêt-bois.

Roland GRENET, Président du SEIBE

Pour aller plus loin :

1 réponse
  1. Simon Gaillard dit :

    Pourquoi un syndicat de plus alors qu’il y a une branche « bioénergie » au SER; la différence tient-elle seulement dans le mot :  » indépendant  » ?