AREVA va construire une centrale électrique à bale de riz et bagasse en Thaïlande

AREVA et son partenaire local ENSYS ont été sélectionnés par U-Thong Bio Power, un électricien thaïlandais indépendant, pour la construction d’une centrale de biomasse située dans la province du Supanburi au nord-ouest du pays. La valeur totale du projet s’élève à 17 millions de dollars.

La centrale, alimentée avec de la bale de riz et de la bagasse, génèrera une puissance électrique de 9,9 MW, de quoi fournir 6000 à 8000 foyers en énergie propre. La fin de la construction de la centrale est prévue fin 2013.

Dans le Monde, la bagasse et la bale de riz sont des sous-produits très abondants et très peu valorisés. Les 120 millions de tonnes de résidus de riz inutilisés dans le monde chaque année pourraient alimenter une puissance électrique de 15 000 MW.

U-Thong Bio Power Co Ltd est une compagnie thaïlandaise qui, entre autres activités,  exploite déjà une centrale biomasse de 10 MWé.

Plus de 100 centrales à bioénergies ont été construites par AREVA dans le monde.

1 réponse
  1. Bonjour,

    Plutôt que d’utiliser la paille pour produire de l’énergie pour fabriquer des matériaux d’isolation polluants et toxiques pour l’humain, mieux vaudrait utiliser directement la paille comme isolant.

    Mais aller faire comprendre ça à des industriels qui rémunèrent des fonds de pension avides de notre argent.

    Le serpent qui se mord la queue encore et toujours pour toujours plus de dégâts sur l’environnement, le social et les économies locales… en gros l’inverse du développement durable !

    Beuark !

    Philippe Liboureau, fondateur du Réseau français de la construction paille