Alès-Cévennes, fait fort en bois-énergie, le projet de chaufferie centrale

Lycée Jacques Prévert à Saint-Christol-lez-Alès, chaufferie centrale de la Ville de Alès, nouvel hôpital HQE d’Alès, logements collectifs à Cendras, le Pays d’Alès aura en moins de 5 ans sorti 5 beaux projets de bois-énergie. Afin de valoriser la ressource sylvicole des Cévennes, Le Pays Cévennes favorise depuis 2006 dans la création d’une filière économique bois-énergie. Aidé dans cette démarche par la mission bois-énergie Lozère-Gard créée en 2004, cette politique porte ses fruits et de la plus belle manière !

Une politique publique locale

Outre l’action de promotion de la mission bois-énergie portée par les chambres de commerce, la démarche s’appuie notamment sur l’engagement des collectivités territoriales et Offices HLM, à créer une demande sur leur patrimoine propre, par la création de chaufferies, dans ce secteur afin de permettre le développement d’une filière courte. Parallèlement, le Pays Cévennes a fait l’acquisition d’une déchiqueteuse à bois et construit sur son territoire 4 hangars de stockage afin de permettre un réapprovisionnement aisé pour les grosses structures mais aussi les particuliers en matière première. Grâce à ces actions cumulées, la filière courte bois-énergie se dessine progressivement et 3 entreprises locales spécialisées sont d’ores et déjà en activités. Rappelons que loin de mettre en danger la pérennité du patrimoine forestier cévenol existant, la mise en œuvre de la filière bois-énergie répond dans la région à la nécessité de limiter la progression de la forêt.

Zoom sur la future chaufferie centrale d’Alès

Le chauffage et l’eau chaude de 2 200 logements du centre-ville d’Alès en dépendent. La chaufferie centrale, créée en 1965 entre le quai Kilmarnock et la Grand’rue Jean Moulin, avait bien besoin d’un coup de neuf. Profitant de l’arrivée à échéance du contrat cogénération, la Ville d’Alès a signé en mairie le 23 octobre 2009 une délégation de service public confiant pour une durée de vingt ans à la société Dalkia, la mise en œuvre et l’exploitation d’une nouvelle chaudière bois centrale. Celle-ci remplacera et modernisera l’ancien système. Baptisée DALAé (contraction de “Dalkia Alès Énergie”), cette nouvelle chaufferie centrale sera mise en service en 2012. Adopté à l’unanimité en conseil municipal fin octobre, le passage à une énergie plus propre et la transformation du paysage urbain était dûment attendu.

La chaudière Weiss de 4,5 MW

La nouvelle chaufferie de 14,3 MW, et d’un montant de 5,5 millions €, sera alimentée en base par une chaudière Weiss-France de 4,5 MW au bois (60 à 80 %) et par la cogénération dont l’un des moteurs sera remplacé et passage du fioul lourd au fioul domestique. Une chaudière à  fioul de 5,8 MW ne sera utilisée qu’en ultime secours. Un regret peut-être sur ce projet, le prix de la chaleur qui ne baisse que de 4 % malgré une baisse de la TVA  du réseau de chaleur de 14%, grâce au passage au taux de TVA réduite de 5,5 % pour les énergies renouvelables au lieu de 19,6%.

Pour l’approvisionnement, Bois-Énergie-Cévennes-Languedoc à Tamaris va garantir à la Ville d’Alès 5 600 tonnes de bois local par an, dont plus de 70 % de bois forestier. La charte forestière mise en place sur le territoire du Pays Cévennes permet d’exploiter la forêt sans porter atteinte au patrimoine sur pied et en ne prélevant que dans la part qui s’accroit annuellement.

Frédéric Douard, Bioénergie International

Sources : Agence de développement Alès Cévennes et Ville d’Alès

Informations de contact de Weiss
logo Weiss France
WEISS FRANCE ENERGIE
95 rue Derobert
F-73400 Ugine
+33 479 89 07 07
@ www.weiss-france.fr contact@weiss-france.fr
Weiss est cité aussi dans ces articles :
  • Le bois remplace les énergies fossiles dans le réseau de chaleur des Mureaux
  • Grammont, la plus ancienne chaufferie bois de la métropole rouennaise
  • Bientôt une cinquième chaufferie bois à la Métropole Montpellier Méditerranée
  • Articles et reportages sur les chaudières à biomasse Weiss France Energie
  • Un quart des habitants d’Amiens chauffé aux énergies renouvelables
  • Dans le quartier Belle-Beille, la cinquième chaufferie bois d’Angers Loire Métropole
  • Le bois, désormais énergie principale du réseau de chaleur de Calais
  • La chaufferie bois-solaire-gaz du réseau de chaleur de Châteaubriant
  • Le réseau de chaleur de Brest doté d’une chaudière bois Weiss France de 12 MW
  • LIGER, la centrale territoriale multi-bioénergies phare en Bretagne
  • Tous les articles mentionnant Weiss