La difficile détermination du juste prix du bois-énergie

Stock de plaquettes forestières, photo Frédéric Douard

Le bois, en passant du statut de déchet forestier à celui de ressource énergétique, vit une profonde mutation. L’établissement d’un prix juste déterminera l’avenir de cette filière jugée essentielle pour atteindre les objectifs du Grenelle.
11/07/2011 – Lire l’actu © Actu-Environnement

2 réponses
  1. Je piétinne toujours autant avec mes tonnes de granulés de biomasse torréfiée; à se demander si cette filière est une réalité ou un mirage.. Michel AERTS

  2. Et que la situation est difficile !

    – l’achat du bois sur pied assure le renouvellement du parc et la ressource exploitée se fait rare ce qu tend les prix

    – 1 stere a 60€ parait cher pour le particulier mais laisse peu de marge au revendeur qui est etranglé entre les couts ( cout d’achat de la matiere brute, cout du transport (cout du fuel…), cout de la main d’oeuvre..) et la concurrence du travail au noir.

    Les revendeurs travaillent beaucoup (vraiment beaucoup) et gagnent peu. Pas sur que la croissance des ventes de granules leur profite…