BiomassEnergie et Biogas-Forum fusionnent en Biomasse Suisse

Comme signe d’une restructuration et d’un élargissement d’activités, le Biogas Forum et BiomassEnergie ont fusionné et créé une nouvelle association appelée « Biomasse Suisse ». L’association, représente à la fois les producteurs d’énergie issue de la biomasse et les distributeurs d’électricité et de gaz. Ces derniers sont dorénavant représentés dans le nouveau comité directeur.

Dominique de Buman, le nouveau Président de Biomasse Suisse, photo Monika Flueckiger

Le conseiller national Dominique de Buman (PDC/FR) a été élu comme le nouveau président de Biomasse Suisse, lors de l’assemblée générale du 10 mars 2011 à Posieux (Fribourg). En plus du président, deux autres romands figurent parmi le nouveau comité élu. Il s’agit de Pascal Abbet, directeur du pôle Energies des Services Industriels de Genève et d’Yves Membrez, directeur du centre d’information romand de BiomassEnergie et du bureau d’études EREP SA.

L’ancien Biogas Forum a été fondé en 1997 pour représenter les constructeurs, planificateurs et exploitants d’installations de biogaz agricoles et industrielles en Suisse. Depuis, le marché des énergies renouvelables a fortement évolué et aujourd’hui il existe environ 90 installations de type agricole, et 20 installations industrielles, en plus des installations produisant du biogaz dans les stations d’épuration des eaux usées. Il reste encore plus de trois quarts du potentiel à exploiter, en grande partie concentré en suisse romande.

En ce qui concerne la valorisation du biogaz, des nouveaux marchés se développent. Il y a quelques années, seulement la production d’électricité et de chaleur était envisageable. Aujourd’hui, il est possible d’injecter le biogaz dans le réseau de gaz naturel, permettant ainsi de l’utiliser comme carburant pour véhicules ou pour chauffer des bâtiments.

Sources :

1 réponse

  1. Madame,
    Monsieur,

    Non seulement nous sommes actifs dans ce domaine, et nous suivons attentivement toutes les évolutions.
    Questions: pourquoi ne pas prendre en considération le bioéthanol carburant ?

    Je reste très volontiers à votre dispositions

    Alcosuisse
    Pierre Schaller – directeur