Bois et soleil pour une rénovation de maison en Suisse

Article paru dans le bulletin 40 de décembre 2010, de Energie Bois Suisse, photos : Daniel Wyss.

La rénovation des bâtiments résidentiels historiques est souvent complexe. Le bâtiment doit répondre aux exigences d‘utilisation des habitants, ne pas perdre son caractère historique et répondre au mieux aux exigences énergétiques.

Daniel Wyss et Barbara Sutter d’Arlesheim dans le canton de Bâle-Campagne ont relevé le défi et fait subir à leur maison de style «art nouveau» une rénovation complète. La résidence de trois étages se situe à proximité du centre du village et brille comme avant son charme historique. En outre, le bâtiment répond aux exigences les plus élevées en termes d‘efficacité énergétique et de climat ambiant. C‘est la première maison de style «art nouveau»avisant le standard Minergie-P.

Pour la rénovation de l‘enveloppe du bâtiment, un concept global d‘isolation a été élaboré qui a pris en compte le caractère du style « art nouveau ». Grâce aux mesures d‘isolation de la façade, des combles et de la cave ainsi qu’aux nouvelles fenêtres à vitrage triple, la consommation d’énergie de chauffage a été réduite de plus de 80 %.

Un poêle à bûches centralisé prend en charge le chauffage. Environ un tiers de la chaleur produite
rayonne directement vers les deux étages supérieurs. L‘énergie de chauffage restante est envoyée dans l‘accumulateur à la cave, et celui-ci alimente les radiateurs existant du rez-de-chaussée.
L‘installation thermique solaire avec ses 10 m² de collecteurs représente un élément supplémentaire dans le système énergétique. L‘orientation sud-est fournit non seulement en été l‘eau chaude, mais assiste aussi le poêle à bois en hiver. Le tout est complété par une ventilation pratique avec des systèmes de récupération de chaleur.

Un des aspects passionnants de la rénovation à Arlesheim a aussi été le choix des matériaux. Les maîtres d‘ouvrage ont veillé à utiliser le plus possible des matériaux de construction non polluants
et d‘une faible dépense d‘énergie lors de leur production. Ainsi, de la laine de mouton a été utilisée pour l‘étanchéité des fenêtres, la toiture et le plafond de la cave ont été isolés avec des fibres de cellulose et du torchis a été posé comme enduit intérieur.

Dans la deuxième étape d‘aménagement, il reste encore à réaliser la rénovation du rez-de-chaussée. Une installation photovoltaïque est en outre planifiée pour la production de courant électrique à partir de l‘énergie solaire. Daniel Wyss et Barbara Sutter sont très satisfaits de leur nouvelle résidence: «Avec l‘achat et la rénovation de la maison ancienne de style art nouveau, nous nous sommes vraiment rapprochés de notre objectif, un style de vie meilleur et durable».

Le poêle à bûches centralisé fournit aux trois étages une chaleur agréable. Il est complété par une installation solaire thermique de 10 m² placée sur le pan du toit orienté au sud-est.

Pour aller plus loin : www.energie-bois.ch