Quelle solution pour chauffer sa maison au bois ?

Article paru dans le Bulletin n°40 de décembre 2010 de Energie Bois Suisse

Un maître d‘ouvrage désirant chauffer sa maison au bois a la possibilité de choisir entre différents systèmes. En fonction du besoin en énergie et de la répartition des pièces du bâtiment, il peut choisir entre un chauffage central, une chaudière ou un poêle de salon.

Pour des maisons avec un besoin de chaleur élevé, les chauffages centraux au bois dans la cave et une distribution de chaleur au moyen d‘un circuit hydraulique, sont adaptés. Pour une exploitation optimale, il est recommandé d’installer un accumulateur pour stocker la chaleur excédentaire. Les bâtiments de dimensions réduites ou bien isolés avec un faible besoin en chaleur peuvent être chauffés au moyen d‘une chaudière à bois placée dans l‘espace habité. Comme pour la variante dans la cave, la chaleur est distribuée à l’aide d‘un circuit hydraulique mais une partie est transmise directement à l‘air ambiant dans les pièces avoisinantes. L’avantage de l‘emplacement du chauffage dans l‘espace habité est que le feu et la chaleur rayonnante directe créent une atmosphère conviviale. Pour les maisons avec un besoin de chaleur très réduit et une répartition très ouverte des pièces, un poêle au bois centralisé remettant la chaleur uniquement à l‘air ambiant, permet de chauffer toute la maison. Les chauffages au bois avec un foyer dans la partie habitation doivent être placés à un endroit où la chaleur peut bien se répartir.

Les chauffages centraux au bois avec circuit hydraulique peuvent être combinés avec l‘eau chaude sanitaire, qui est généralement intégrée directement dans l‘accumulateur de chaleur. Pour une exploitation efficace en dehors de la saison de chauffage, il est conseillé de combiner un chauffage au bois avec des capteurs solaires thérmiques. Les deux sources d‘énergies renouvelables se complètent de manière idéale: l‘énergie solaire a son temps fort en été et les chauffages au bois sont les plus efficaces, pendant la période hivernale lorsque le besoin en chaleur est élevé.

Le bois-énergie dispose de plusieurs formes de combustibles.
Pour les maisons individuelles les plus utilisés sont les bûches ou les granulés de bois et pour les bâtiments de plus grande taille, le chauffage aux plaquettes de bois est souvent le plus adapté et est disponible sur le marché à partir d‘une puissance de 15 kW.
La bûche est le combustible de bois dans sa forme originelle; c’est une solution pratique pour toutes les personnes utilisant ou disposant de leur propre source de bois de chauffage. Avant d’être brûlées, les bûches doivent être entreposées dans un endroit sec, couvert pendant une à deux années. Nécessitant moins d’effort et souvent entièrement automatique le chauffage aux pellets est une solution judicieuse. Pour les chaudières situées dans la cave, les pellets sont transportés automatiquement du réservoir de stockage vers la chambre de combustion. Certains chauffages en revanche exigent un remplissage manuel du réservoir de granulés.

Lors du choix du système de chauffage, le maître d‘ouvrage a plusieurs décisions à prendre. Il est conseillé de se faire assister par un planificateur expérimenté. Pour le choix des appareils, l‘acheteur peut s‘orienter d‘après le label de qualité d‘Énergiebois Suisse désignant les appareils répondant aux plus hautes exigences. L‘utilisation d‘énergies renouvelables pour le chauffage des bâtiments fait l’objet de subventions par de nombreux cantons. Les critères d’éligibilité sont indiqués dans les programmes de promotions cantonaux et les responsables sont les services cantonaux de l‘énergie.

Un chauffage aux bûches dans l‘espace habité raccordé à un circuit hydraulique est adapté pour chauffer une maison individuelle dans son ensemble. Il peut aussi intégrer le système pour le chauffage de l‘eau chaude sanitaire et être combiné avec une installation de capteurs solaires thermiques.

Pour en savoir plus : www.energie-bois.ch