Le BioGNV, une solution de décarbonation plus efficace que l’électrique pour le transport des marchandises

Le BioGNV, une solution de décarbonation plus efficace que l’électrique pour le transport des marchandises

Poids lourds à la station bioGNV de Saumur, photo Frédéric Douard

Sur le Blog dédié au gaz vert (ensemble-grdfidf.fr), à l’heure où toute l’actualité de la mobilité décarbonée est braquée sur l’électrification, GRDF et les partenaires de la filière BioGNV rappellent que le BioGNV a lui aussi toute sa place dans un mix énergétique équilibré pour la décarbonation des transports. 

L’article rappelle d’abord que le BioGNV affiche le meilleur bilan carbone du marché, bien devant l’électricité à la tonne transportée ! Le BioGNV est en effet une énergie renouvelable et locale produite en circuits très courts à partir de résidus agricoles, d’effluents d’élevage et de déchets provenant des territoires, comme les déchets alimentaires ou les boues d’épuration. Le BioGNV est un biocarburant dit de deuxième génération car il n’est pas produit à base de cultures alimentaires.

L’article rappelle ensuite qu’en terme d’autonomie, le gaz est facilement stockable et que les réservoirs actuels permettent une autonomie de plus de 500 km pour les camions.

L’article rappelle enfin qu’avec des moteurs zéro odeur, zéro fumée et deux fois moins bruyants qu’un moteur diesel, le BioGNV améliore la qualité de vie des chauffeurs et des riverains. Et grâce à ses qualités environnementales et sanitaires, le BioGNV permet aux véhicules de circuler sans contrainte dans les Zones à Faibles Émissions (ZFE).

Lire l’article complet sur le site : ensemble-grdfidf.fr

Frédéric Douard

Pour en savoir plus voir l’Etude ACV de véhicules roulant au GNV et bioGNV réalisée par IFP Energies Nouvelles