L’usine Renault de Maubeuge va substituer le gaz avec une chaudière biomasse de 15 MW

Usine de construction automobile de Maubeuge, photo Renault

Le Groupe Renault et Dalkia ont signé le 24 novembre 2022 un partenariat de quinze ans afin de fournir de la chaleur décarbonée à l’usine automobile de Maubeuge grâce à l’installation d’une chaudière biomasse et de systèmes de récupération de chaleur fatale sur le site.

D’une puissance de 15 MW, cette chaudière et l’ensemble des optimisations devraient permettre à l’usine de couvrir 65% des besoins en gaz d’ici 2025. Cette opération est bien entendu bonne pour la climat, mais aussi très bonne pour l’équilibre financier du constructeur qui va pouvoir réduire ses achats de gaz fossile.

Deux des trois chaudières biomasse de l’usine Renault de Tanger, photo Veolia

Cette transition énergétique vers la biomasse n’est une première pour Renault qui avait déjà équipé son usine de Tanger au Maroc de chaudières biomasse dès 2011. Ce site dispose depuis 2016 de trois chaudières biomasse pour une puissance totale de 18,5 MW. Voir notre reportage sur cette première installation : Trois chaudières à biomasse Vyncke pour l’usine Renault de Tanger

Frédéric Douard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *