Concilier production de bois et forêt à couvert continu

Très beau reportage de Sébastien Guery sur Mathias Bonneau, auteur et bûcheron du Tarn, qui nous emmène au cœur de la forêt et de ses alternatives. Avec des séquences immersives et des interviews spontanées, Mathias livre un témoignage sur son expérience de la forêt.

Mathias Bonneau a grandi dans une ferme du Tarn en France et a toujours aimé dessiner. C’est son amour du dessin, entre autres, qui l’a poussé à faire une maîtrise en architecture. Après, il est revenu à ses racines, dans le Tarn, près des arbres.

En 2011, il vit sa première saison comme bûcheron et écrit L’Hiver au bois, récit illustré de son quotidien en forêt. Les années suivantes confirment ses choix, il publie Une Fois l’Arbre à terre (2016) et passe un BTS en Aménagement forestier. En 2018, il se lance enfin à son compte et publie un troisième livre : Histoires d’un Arbre : Depuis Sa Vie en Forêt Jusqu’à la Fabrication d’un Fauteuil (2020, éd. Ulmer).

La sylviculture à couvert continu est difficile à définir, en effet elle porte de nombreux noms : sylviculture irrégulière, proche de la nature… etc. Elle peut être assez large, puisqu’elle englobe toutes les pratiques qui excluent la coupe définitive (ou coupe rase) en même temps une pratique d’une grande finesse qui nécessite une compréhension précise du comportement de la forêt.

Sculpteur de Lumières – Mathias Bonneau de Sébastien Guery sur Vimeo.

Voir également les publication de Mathias Bonneau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *