La forêt proche de la nature, auto-régénérée et à couvert permanent peut-elle être rentable ?

Forêt mélangée et jardinée dans le Jura en Suisse, photo Frédéric Douard

De nombreux propriétaires forestiers se posent la question de savoir si l’on peut réellement exploiter une forêt productive sans la dénaturer, en y conservant une grande biodiversité, sans avoir besoin de planter et que cela soit malgré tout rentable et de manière régulière. Dans le Jura Suisse, en forêt de Couvet, on pratique la futaie jardinée depuis 130 ans. Cette pratique, en imitant la nature, conduit à une futaie irrégulière, mélangée, avec tous les âges en même temps, et très productive avec de 8 à 15 m3 de bois par ha et par an. Cette vidéo rassemble les témoignages de forestiers suisses et français qui pratiquent la futaie jardinée et explique sans sensiblerie et avec pragmatisme comment cela fonctionne, et comment cette pratique permet de limiter les impacts des événements ravageurs ou du changement climatique.

Pour les sylviculteurs que cette pratique intéresse, l’association forestière Prosilva les accompagne depuis 1989.

Frédéric Douard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *