49 projets ont répondu à l’Appel à Manifestation d’Intérêt « pyrogazéification pour injection »

La production des 49 projets équivaudrait à la valorisation d’environ 1,3 million de tonnes de déchets, comme par exemple du bois B, photo Frédéric Douard

Créés en 2010, les comités stratégiques de filière ont pour vocation de développer l’industrie en France. Ils réunissent industriels, État et organisations syndicales au sein du Conseil national de l’industrie, présidé par le Premier ministre. Dans le cadre des travaux du Comité Stratégique de Filière « Nouveaux Systèmes Énergétiques », GRTgaz a piloté l’Appel à Manifestation d’Intérêt sur la filière de valorisation des déchets solides en gaz renouvelables et bas-carbone, nommé « pyrogazéification pour injection ». Il s’inscrit dans la perspective de la mise en œuvre par l’État de contrats d’expérimentation pour les installations de production de biogaz qui utilisent des technologies innovantes.

Cet appel s’est déroulé entre le 28 février et le 29 avril 2022 auprès des porteurs de projets qu’ils soient encore au stade d’études préliminaires ou en développement. Les objectifs de cet AMI étaient d’établir un état des lieux de la filière, de recenser les projets français, consolider et partager une vision de la filière auprès des pouvoirs publics et des parties prenantes.

Cet appel à manifestation d’intérêt a suscité un vif intérêt puisque 49 projets ont été déposés. Ils sont répartis sur l’ensemble du territoire national et 19 projets sont au stade de développement. La capacité de production de gaz de ces 49 projets est évaluée à 4,1 TWh/an, ce qui permettrait de chauffer 360 000 foyers. Cette production équivaut à la valorisation d’environ 1,3 million de tonnes de déchets.

La capacité moyenne des projets recensés au travers de cet AMI est de 10 MW. La grande majorité des intrants envisagés est du bois B (déchet) et de la biomasse propre (connexes de scierie, déchets verts…).

Carte des projets de pyrogazéification pour injection identifiés lors de l’AMI. (13 projets confidentiels n’apparaissent pas sur cette carte)

GRTgaz accompagne les porteurs de projets qui ont candidaté (collectivités locales, syndicats de déchets, développeurs de projets etc…). Les participants bénéficient ainsi de conseils, notamment sur les conditions d’accès au réseau et sur le volet financier.

Cette filière pourrait contribuer, aux côtés des autres filières de gaz renouvelables et bas carbone (méthanisation, gazéification hydrothermale, hydrogène), à l’atteinte de la neutralité carbone à horizon 2050. Une trajectoire de production de 90 TWh de gaz renouvelable et bas carbone issu de cette filière est envisagée à horizon 2050.

Un bilan d’étape suivi d’une synthèse complète seront adressés au Ministère de la Transition énergétique. Les projets recevront une synthèse de cet AMI dans le courant de l’été 2022.

Pour en savoir plus : www.grtgaz.com

Frédéric Douard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *