Les cours de l’huile de palme au plus haut depuis 27 mois

Noix de palme au Cameroun, photo Frédéric Douard

Les pluies diluviennes qui s’abattent sur la Malaisie, le deuxième producteur mondial d’huile de palme, vont probablement faire baisser le rendement des fruits du palmier. La production 2011 qui devait augmenter de 3 à 5% pourrait finalement être amputée de 1 à 3% selon le patron d’IOI, la compagnie malaise qui possède les plus grandes plantations privées du pays.

Cette mauvaise nouvelle a enflammé la bourse de Kuala Lumpur, le marché de référence pour l’huile de palme : lundi 1er novembre, la tonne livrable en janvier s’est échangée à 3 098 ringgit, soit 1 002 dollars en séance, un niveau record depuis le 28 juillet 2008…

… Le premier producteur mondial vient d’augmenter sa taxe à l’exportation de 7 et demi à 10% sur l’huile de palme non raffinée pour privilégier les exportations de biodiesel à base de palme, mieux valorisé.

Chronique de Claire Fagés du 2 novembre 2010 sur Radio France International

Lire et écouter l’intégralité de cette chronique sur RFI