Biocarburant: l’AIE table sur une hausse du soutien public dans le monde

Usine de bioéthanol en Suède, photo © Agroetanol.se

La production de biocarburants – carburants issus de la biomasse – bénéficiera d’un soutien public de 65 milliards de dollars à l’échelle mondiale d’ici 2035, a indiqué mercredi l’Agence internationale de l’énergie (AIE) dans un rapport consacré au bilan de 2010.

« A l’échelle mondiale, le soutien public s’est élevé à 20 milliards de dollars en 2009, et il a été accordé en majeure partie aux Etats-Unis et dans l’Union européenne. Il devrait être porté à 45 milliards de dollars par an entre 2010 et 2020, et à 65 milliards de dollars par an entre 2021 et 2035 », lit-on dans le rapport de l’agence.

« Les biocarburants avancés, notamment ceux produits à partir de matières  premières lignocellulosiques, sont censés entrer sur le marché vers 2020, surtout dans les pays de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) », stipule le document.

Les Etats-Unis, le Brésil et l’Union européenne devraient demeurer les plus gros producteurs et consommateurs mondiaux de biocarburants en 2035, toujours d’après le rapport de l’AIE.

Gros producteur d’hydrocarbures, la Russie n’utilise pratiquement pas de biocarburants. Toutefois, le Centre de l’efficacité énergétique du groupe énergétique public russe Inter RAO EES a annoncé son intention de produire de l’électricité à partir de biocarburant. Le Centre entend investir 3 milliards de roubles dans un projet pilote dans la région de Belgorod, à la frontière ukrainienne. La région possède déjà une centrale au biocarburant de 1 MW. Le Centre compte construire 10 autres centrales de ce type d’une puissance totale de 12 MW.

MOSCOU, 10 novembre 2010 – RIA Novosti