31 mai au 4 juin 2021, conférence mondiale sur la valorisation de la biomasse et des déchets

Convertir la biomasse en biocarburants, transformer les déchets et les résidus en énergie ou matériaux durables…Tels sont quelques exemples des prouesses scientifiques réalisées au sein d’IMT Mines Albi et qui ont propulsé l’école au rang d’expert et de précurseur de la valorisation des déchets, des résidus et de la biomasse. Déployée depuis plus de 20 ans par le Centre de recherche RAPSODEE-UMR CNRS 5302 d’IMT Mines Albi, cette expertise bénéficie d’une reconnaissance internationale, à l’instar du cycle de conférences mondiales WasteEng, créé en 2005 par le Professeur Ange Nzihou. Il réunit les meilleurs experts mondiaux de la valorisation des déchets et de la biomasse. Placée sous la co-présidence du Canada (Professeur Animesh Dutta de l’université de Guelph), la 8ème édition de WasteEng se tiendra en ligne, du 31 mai au 4 juin 2021. Cette conférence se déroulera avec le soutien de l’ambassade de France au Canada en présence de Madame Kareen Rispal, Ambassadrice de France au Canada qui remettra des prix aux étudiants ayant présenté les travaux les plus innovants.

Partager les dernières avancées scientifiques sur la valorisation de la biomasse et des déchets

Le cycle des conférences WasteEng a été créé en 2005 par le Professeur Ange Nzihou, chercheur au Centre RAPSODEE-UMR CNRS 5302, d’IMT Mines Albi, avec l’objectif de structurer une communauté scientifique mondiale autour de la thématique d’avenir que constitue la valorisation de la biomasse et des déchets. Elle s’intéresse à l’ingénierie des déchets, à la biomasse et aux coproduits pour la production d’énergie et de matériaux à valeur ajoutée. Chaque sommet international rassemble ainsi les meilleurs experts internationaux qui travaillent sur des technologies de pointe pour lever les obstacles liés à la conversion de la biomasse, des coproduits et des déchets en valeurs.

Une référence mondiale

Les conférences internationales WasteEng réunissent tous les deux ans, près de 500 personnes venant de près de 60 pays différents. Chaque édition de l’événement implique près de 500 organisations dans le monde (académique, gouvernementale, industrielle). Il fédère de prestigieux partenaires parmi lesquels les universités de Princeton et de Columbia aux USA, l’American Institute of Chemical Engineering (AIChE) et le CNRS. Référence internationale, WasteEng est l’une des rares conférences labellisées par la Commission européenne en tant que conférence thématique de l’Union Européenne, par l’AIChE et par l’ACS (American Chemical Society) pour l’organisation d’événements conjoints et l’élaboration de feuilles de route de recherche (livres blancs) dans le domaine. Du côté de IMT Mines Albi, le comité d’organisation de cette série de conférences est constitué d’Elsa Weiss-Hortala, de Javier Escudero et de Ange Nzihou.

WasteEng en chiffres

  • 425 contributions scientifiques présentées en moyenne à chaque conférence
  • 60 pays participants depuis l’origine
  • 30% d’étudiants participants
  • 470 institutions internationales impliquée
  • 25% des participants originaires des entreprises ou institutions gouvernementales

Des leviers d’accélération pour la transition écologique

Au cœur du développement durable, les conférences WasteEng ont l’ambition de fournir l’état de l’art des leviers scientifiques et technologiques sur lesquels s’appuieront les transitions énergétique et environnementale. Elles ont été développées pour faire progresser l’économie verte, pour la rendre plus efficace en termes de ressources, résiliante au changement climatique et en synchronisation avec l’environnement naturel. Tout en étant focalisée sur les avancées scientifiques et technologiques, les thématiques traitées sont très concrètes, à l’instar de l’évaluation du cycle de vie et des technologies/processus/pratiques qui permettent de réduire les émissions de GES.

« Les résultats partagés dans le cadre de WasteEng contribuent directement à l’atteinte des objectifs de développement durable de nombreux Etats et apportent une réponse à la raréfaction des ressources naturelles. Au fil des années, les thématiques traitées ont évolué avec les attentes de la société et on constate un changement de statut des déchets. En 20 ans, ils sont devenus une véritable ressource alors qu’auparavant leur valorisation se limitait souvent à transformer et à réutiliser des matériaux ». Ange Nzihou, Professeur, IMT Mines Albi, Président et fondateur de WasteEng.

Le laboratoire RASPSODEE d’IMT Mines Albi précurseur du domaine

Le laboratoire RAPSODEE (Recherche d’Albi en génie des Procédés des Solides Divisés, de l’Énergie et de l’Environnement) UMR CNRS 5302 mène des recherches notamment dans le domaine des énergies renouvelables, de la biomasse, des déchets et des éco-activités. Ses travaux concernent en particulier la production de vecteurs énergétiques et de matériaux à propriétés contrôlées ainsi que les procédés mettant en œuvre des énergies renouvelables (Solaire, Biomasse). Le Professeur Ange Nzihou a significativement contribué à l’essor de ces thématiques. Ses recherches ont abouti à l’émergence de nouvelles approches scientifiques et de procédés de production d’énergie à partir de déchets industriels, urbains ou de la biomasse. Il a été distingué pour ses contributions scientifiques remarquables (Prix présidentiel de l’Agence américaine de la protection de l’environnement EPA, Prix de l’Académie des sciences de Chine, Grand Prix de l’Académie des sciences de France).

Équipé d’une plateforme technologique attractive aux entreprises, le laboratoire RAPSODEE entretient de nombreuses collaborations qui ancrent ses travaux dans la réalité industrielle. Baptisée Valthera (VALorisation THErmique des Résidus de transformation des Agro ressources), cette plateforme permet de développer des procédés thermiques à haute efficacité énergétique, pour la valorisation de résidus et sous-produits de transformation de la biomasse.

Le centre de recherche est également membre du LabEx SOLSTICE (Sciences Technologies et Innovations pour la conversion de l’Énergie) dans le cadre des Investissements d’Avenir.

Une littérature scientifique de référence née à IMT Mines Albi

En plus d’avoir contribué à la structuration d’une communauté scientifique internationale sur la valorisation des déchets, Ange Nzihou est également à la tête d’une revue internationale à comité de lecture qu’il a créée et dédiée à cette thématique : « Waste and biomass valorization », éditée depuis 2010 par Springer Nature.

Enfin dernière initiative en date de l’expert de la valorisation des déchets, une encyclopédie sur la caractérisation de la biomasse et des biodéchets qui réunit les contributions de chercheurs originaires de 17 pays dans le monde. Véritable référence, ce livre s’adresse à tous les ingénieurs, étudiants, chercheurs ou industriels qui souhaitent développer leurs connaissances pour analyser, étudier, traiter et convertir la biomasse, les déchets et les résidus divers de l’activité humaine et industrielle.

Consulter le programme de 8ème conférence WasteEng 

Pour participer à la conférence en ligne, en anglais, contactez Charline Suderie : charline.suderie@mines-albi.fr