France : Danone fait rouler ses véhicules au biodiesel

Danone Produits Frais France (DPFF) vient de rejoindre « Partenaires Diester », association qui regroupe entreprises et collectivités qui utilisent, pour leur flotte de véhicules, du carburant diesel avec un taux de 30% de biodiesel Diester.

DPFF qui collecte 1 milliard de litres de lait par an, soit 4,5% de la production française, auprès de 3500 producteurs de lait exclusifs, fait rouler ses camions et voitures de société au Diester 30% depuis 2004 déjà. Mais seulement en Haute et Basse Normandie, car la société ne possède des cuves Diester 30% que dans ces deux régions. Ailleurs en France, les camions et voitures de société de DPFF roulent, comme tous les véhicules diesel, avec du Diester incorporé à hauteur de 7% en moyenne dans le carburant.

En intégrant « Partenaires Diester » l’objectif était surtout de s’associer avec d’autres entreprises ou collectivités utilisateurs de Diester 30% et de réaliser des groupements de sociétés autour d’une même cuve, explique Christophe Vergneault, responsable collecte de lait chez DPFF. L’enjeu est important en termes de diminution des émissions de CO2 puisque DPFF possède une flotte de 62 camions de collecte de lait en France au total alors que seuls les 28 camions de Normandie roulent au Diester 30%.

En effet, DPFF s’est fixé l’ambition de réduire de 30% ses émissions directes de CO2 d’ici 2012. Pour parvenir à relever ce défi, l’entreprise se doit d’agir tout au long du cycle de vie de ses produits : gestion environnementale des sites de production, diminution de la consommation d’eau et d’énergie dans les usines, remise aux normes des entrepôts frigorifiques, limitation de l’impact  lié au transport des produits, allègement des emballages…  Mais DPFF agit aussi en amont avec les éleveurs en leur dispensant des conseils quant à la construction de leurs bâtiments aux normes écologiques mais surtout sur l’alimentation de leurs vaches afin de faire baisser les rejets de méthane, un des principaux gaz à effet de serre.

Du co-produit du Diester pour réduire les rejets de méthane des vaches laitières

Ce dernier est un produit de la digestion lors de la fermentation gastro-entérique des ruminants, surtout quand les animaux sont nourris avec des tourteaux de soja. Une seule vache peut émettre 100 à 500 litres de méthane par jour. Pour faire baisser les rejets, l’apport de lipides alimentaires riches en acides gras insaturés dans la ration des ruminants est recommandé comme les tourteaux des graines de lin. Il en est de même avec des tourteaux de colza. Or le Diester 30% est obtenu en totalité de l’huile de colza et ses tourteaux, après trituration, sont destinés à l’alimentation animale. Christophe Vergneault affirme que pour DPFF ce caractère de durabilité du biodiesel Diester 30% est un point essentiel.

Source : www.diester.fr le 15 octobre 2010