Le PERACOD publie une étude sur les meules à charbon de bois

Meule charbon de bois, PERACOD, Sénégal

Le PERACOD, Promotion de l’Électrification Rurale et de l’Approvisionnement durable en Combustibles Domestiques, programme de coopération germano-sénégalais, publie une étude comparative des rendements de production de charbon de bois entre la meule traditionnelle et la meule Casamance dans la forêt communautaire de Sambandé.

L’objectif du PERACOD est de contribuer à améliorer de manière durable l’accès de la population rurale aux services énergétiques. L’accent est mis sur les énergies renouvelables, particulièrement sur des systèmes solaires et l’utilisation durable des combustibles non-fossiles.

Le PERACOD a comparé le rendement pondéral (R) de six meules de types différentes (deux meules Casamance, deux meules Casamance-Sambandé [une meule casamançaise modifie] et deux meules traditionnelles) dans la forêt communautaire de Sambandé, région de Kaolack, Sénégal.
En moyenne, le rendement massique de la meule Casamance sur bois anhydre a été 37%, celui de la meule Casamance-Sambandé 39% et celui de la meule traditionnelle 27%. C’est-à-dire que le rendement de meules améliorées est en moyenne supérieur de 29% par rapport à celui de la meule traditionnelle. Contrairement à des résultats d’autres études, les meules améliorés de notre étude ont produit plus d’incuits comparé avec la meule traditionnelle (meules améliorées : 764 kg ; meule traditionnelle : 540 kg).
En plus, le temps de carbonisation n‘était pas inférieur avec les meules améliorés, notamment la meule Casamance-Sambandé. Comme les conditions différentes du vent durant la collecte des données ont influencé fortement le processus de carbonisation, les résultats des temps de carbonisation ne peuvent pas être généralisés.

Les résultats clés de l’étude :

  • Les rendements sur bois anhydre de toutes les meules étudiées sont supérieurs à ceux cités dans la littérature.
  • Le rendement des meules améliorées (37%) est supérieur à celui des meules traditionnelles (27%).
  • Contrairement à des informations citées dans la littérature, les meules améliorées ont produit plus d’incuits que les meules traditionnelles.
  • Avec un stère de bois vert on (en moyenne 497 kg) on obtient 102 kg de charbon du bois avec la meule Casamance et 74 kg avec la meule traditionnelle.
  • La production d’un quintal de charbon de bois avec la meule Casamance nécessite environ 0,98 mètres cubes apparents de bois vert (meule traditionnelle 1,35 m3 apparents).

Télécharger le rapport sur le site du PERACOD

A propos du Programme PERACOD

Dans le cadre de la réorganisation de la coopération entre le Sénégal et l’Allemagne, il a été convenu de fusionner en un seul programme les acquis et expériences des projets : Projet sénégalo-allemand combustibles domestiques (PSACD) et Projet sénégalo-allemand énergie solaire (PSAES). Le PERACOD, placé sous la tutelle technique du Ministère de l’énergie (ME) reçoit les collaborations de la Direction des eaux et forêts, de la chasse et de la conservation des sols (DEFCCS) et de l’Agence sénégalaise d’électrification rurale (ASER) afin de contribuer de manière substantielle aux activités relatives à l’électrification rurale.

La contribution du gouvernement allemand, mise à disposition par le Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) est exécutée par l’agence technique GTZ (Deutsche Gesellschaft für technische Zusammenarbeit). Le PERACOD est aussi en partenariat avec l’Association française des volontaires du progrès (AFVP). L’horizon temporel estimé du Programme PERACOD est de 12 ans (01-01/2004 à 31-12/2015), subdivisé en 3 phases de 4 ans.

Contact : www.peracod.sn