CapMétha77, charte pour développer encore plus le biométhane en Seine-et-Marne.

La centrale biométhane Biogaz Meaux, photo Hitachi Zosen Inova

Le 22 juin 2020, le Département de Seine-et-Marne, la Préfecture de Seine-et-Marne, la Région Ile-de-France, l’Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie, l’Union des Maires et des EPCI de Seine-et-Marne, le syndicat départemental des énergies de Seine-et-Marne, GRDF et GRTGaz, ont co-signé la charte CapMétha77 pour favoriser le développement de la production de biométhane en Seine-et-Marne.

Les objectifs de cet accord sont de réduire les émissions de gaz à effet de serre, d’augmenter la production locale d’énergie renouvelable pour les usages résidentiels et une mobilité décarbonée au bioGNV, de mettre en œuvre le traitement des déchets organiques et de diversifier les activités économiques dont celles en lien avec l’activité agricole.

La production de biogaz via la méthanisation est un atout pour la transition énergétique et écologique de la Seine-et-Marne. Avec plus de douze unités de biométhane en service et une soixantaine de projets à différents stades d’avancement, ce département est l’un des plus dynamiques de France pour la production de biométhane et le premier en Ile-de-France.

Les unités d’injection de biométhane en service en Seine-et-Marne début 2020 :

  1. Bioénergie de la Brie : injection depuis 2013 sur la commune Chaumes-en-Brie
  2. Létang Biogaz : injection depuis 2014 sur la commune de Sourdun
  3. Ecopôle de Sénart : injection depuis 2015 sur la commune de Lieusaint
  4. SAS Biogaz Meaux : injection depuis 2016 sur la commune de Chauconin-Neufmontiers
  5. Brie Biogaz : injection depuis 2016 sur la commune de Brie-Comte-Robert
  6. Bassée Biogaz : injection depuis 2017 sur la commune de Noyen-sur-Seine
  7. Agri Métha Energy : injection depuis 2017 sur la commune de Saints
  8. Létang Biométhane : injection depuis 2018 sur la commune de Sourdun
  9. O’terres Energies : injection depuis 2018 sur la commune d’Ussy-sur- Marne
  10. Méthabrie : injection depuis 2018 sur la commune de Pommeuse
  11. Bi-Métha 77 : injection depuis 2018 sur la commune de Dammarie-lès-Lys
  12. Mahé Bioénergie : injection depuis 2019 sur la commune de Boutigny
  13. Messy Biogaz : injection depuis 2019 sur la commune de Messy

75% d’autonomie gaz à horizon 2030

En pratique, la charte engage les signataires sur un objectif partagé qui est d’atteindre, à partir du biométhane, 75% d’autonomie gaz à horizon 2030 pour les usages résidentiels. Cet objectif permettrait à la fois de contribuer à une mobilité décarbonée et d’alimenter les besoins à hauteur de 2 500 GWh/an, l’équivalent de 100 sites de méthanisation.

La charte, accompagnée de son plan d’actions, est signée pour une durée de cinq ans soit jusqu’en 2025 et pourra être renouvelée pour une durée supplémentaire de cinq ans, après évaluation au regard des indicateurs du plan d’actions.

Frédéric Douard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *