50 000 visiteurs lors des journées portes ouvertes German Pellets

Depuis cet été, successivement sur ses 5 sites de production, German Pellets avait invité sa clientèle à venir découvrir comme leurs granulés étaient fabriqués. L’itinéraire a pris fin à la fin de semaine passée  à Herbrechtingen en Bade-Wurtemberg.

Et l’enjeu était de taille pour le premier producteur allemand de granulés, alors que 15 millions d’installations de chauffage domestique en Allemagne seraient à renouveler. Et après l’intermède politique estival durant lequel les allemands ne savaient pas si les subventions fédérales seraient reconduites, les nouvelles positives ont redonné confiance à la clientèle qui attendait ce signal pour concrétiser leurs investissements.

German Pellets précise que les discussions avec les visiteurs montrent un grand intérêt de la population de sortir du système fossile, pour le climat bien sûr mais aussi pour éviter la valse permanente des prix. German Pellets déplore que dans les politiques actuelles, la part de la chaleur renouvelable qui représente pourtant plus de la moitié des usages, ne soit pas suffisamment prise en compte. Une politique de soutien stable serait en effet le meilleur moyen pour atteindre les objectifs pour le climat, ce qui est loin d’être le cas actuellement. La chaleur renouvelable est indéniablement un moyen plus rapide et moins onéreux que l’électricité pour atteindre ces objectifs. Et pour compenser cette situation, l’entreprise offre jusqu’à 1000 € d’avoir à toute personne investissant dans un chauffage à granulés.

C’est dans une ambiance festive que de juillet à septembre German Pellets a reçu ainsi plus de 50 000 personnes sur ses 5 sites : Wismar (Mecklenburg-Vorpommern), Ettenheim (Bade-Wurtemberg), Torgau (Saxe),  Erndtebrück (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) et Herbrechtingen (Bade-Wurtemberg), avec comme point d’orgue le tirage au sort qui fit gagner 27 chaudières à granulés offertes par les partenaires des manifestations.

>> Voir les photos sur le site German Pellets

Frédéric Douard, Bioénergie International

>> Pour suivre toute l’actualité et les analyses sur les filières des bioénergies, je m’abonne à