Die et Diois, initiative pour une Régie de chauffage au bois

Une initiative citoyenne en faveur de la valorisation des forêts de résineux du diois et de la coopération au sein d’une filière bois énergie. « Les Bonnes Energies »

Qui sont « Les Bonnes Energies » ?

Bûches sciées au séchage, photo Frédéric Douard

Le projet s’est bâti autour d’un groupe d’une dizaine de citoyens motivés pour proposer des  solutions locales aux besoins essentiels de tout un chacun (dont chauffer son logement). Ce groupe est formé de personnes aux compétences complémentaires (salarié ONF, agriculteur-forestier, agent de développement local, forestier-élagueur, gestionnaire…), tous habitants de la Vallée de la Drôme et largement impliqués dans la vie locale.

Les Bonnes Energies… avec vous bientôt ?

Ce petit groupe ne demande qu’à s’enrichir de bonnes volontés, et bientôt d’adhérents en mesure de passer commande

Quel projet propose « Les Bonnes Energies » ?

Les Bonnes Energies propose un premier projet « Bois bûche d’origine locale », basé sur les principes suivants :

  • Engagement des adhérents sur une quantité de bois bûche en résineux deux ans à l’avance
  • Achats de coupes de bois résineux de forêt dioise, gérée «durablement »
  • Coupe et débardage en collaboration avec des forestiers équipés
  • Transformation assurée par le forestier des Bonnes Energies (création d’un emploi) avec possibilité pour les adhérents de choisir entre différentes formules et ainsi payer moins cher.
  • 2 ans de séchage : 1 année à l’air libre (pour l’élimination des champignons et parasites), 1 année sous abri
  • Bois Livré en vrac ou « emporté par l’adhérent »

Pour être économiquement viable et fonctionner dans une démarche d’économie sociale et solidaire, le projet doit :

  • Être esprit coopératif pour les prises de décisions
  • Être transparent sur les coûts et la gestion
  • Rémunérer le travail a sa juste valeur
  • Proposer des prix accessibles à tous (permettre, à ceux qui le veulent, de payer moins chers en prenant en charge une partie du travail de transformation et/ou la livraison)
  • Fonctionner avec le maximum d’autonomie financière grâce à l’engagement des adhérents qui paient à l’avance une partie de la commande
  • S’adapter dans le temps en fonction des besoins et des capacités des adhérents (achats de feuillus si opportunité locale, bois déchiqueté, services etc…)

Nous avons travaillé le projet en estimant les coûts salariaux, les investissements nécessaires, les prix des coupes de bois etc ; ce qui a permis de valider les conditions pour qu’un tel projet « tienne la route ». La prochaine étape consiste en une enquête d’étude de marché, afin d’identifier et de quantifier la demande. L’activité pourra être lancée à partir du moment où 500 stères seront souscrits, et avec l’objectif de passer à 1000 l’année suivante.

Quels rôles pour l’adhérent-coopérateur ?

  1. L’adhérent coopérateur joue un rôle essentiel dans le projet des Bonnes Energies. Il n’est pas « client-roi », cherchant uniquement à acheter au meilleur prix du bois bûche pour la prochaine saison de chauffe, mais il est bien partie prenante du projet des Bonnes Energies.
  2. Solidaire, il s’engage sur une certaine quantité de bois bûche, deux ans à l’avance. Il en paie une partie à la commande, et le solde, soit en 12 mensualités, soit à la livraison.
  3. Il a la possibilité d’utiliser le matériel des Bonnes Energies pour couper et fendre lui-même le bois et l’emporter à
  4. un coût moindre (un combiné coupeur-fendeur, simple et sécurisé sera utilisable)
  5. Il est tenu informé du fonctionnement du projet, en totale transparence, et comprend ainsi l’ensemble de la filière.
  6. Des visites lui sont proposées sur les installations et pour mieux comprendre l’environnement forestier.
  7. Il est solidaire dans la réduction des contraintes (planning de livraison) et prend part aux décisions concernant le projet.

Questionnaire d’étude de marché à renvoyer avant le 20 octobre 2010 SVP

Par courrier : Laure CHARPENTIER – Les Bonnes Energies – L’harmas / chemin de Pierrefeu – 26 400 CREST ou par courriel à : lesbonnesenergies@gmail.com

Source : Médias Citoyens Diois