Les 14 lauréats de l’appel d’offres CRE 5-3 cogénération biomasse

La biomasse permet aussi de produire chaleur et électricité, photo Frédéric Douard

Dans le cadre du cinquième appel d’offres pour le développement de centrales de cogénération à partir de biomasse, Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, a désigné le 13 décembre 2019, 14 projets lauréats, représentant un volume de 74,1 MWé, qui bénéficieront du soutien de l’Etat.

Dans le détail, cet appel d’offres porte sur un volume de 50 MWé de nouvelles installations « bois-énergie » de plus de 300 kWé, et de 10 MWé pour une nouvelle installation de méthanisation de plus de 500 kWé. Les installations lauréates produiront de l’électricité renouvelable pour un volume total de 600 GWh par an et de la chaleur renouvelable à hauteur de 2 800 GWh par an.

Il s’agissait de la troisième période de l’appel d’offres lancé en février 2016 pour trois ans, pour développer des installations de production d’énergie à partir de biomasse, et portant sur un volume total de 180 MW.

Les 14 projets lauréats de cette troisième période disposeront d’un contrat de complément de rémunération de l’électricité garanti pendant 20 ans avec un tarif de 113 €/MWh en moyenne. Pour les installations « bois énergie » de plus de 3 MW, le prix moyen atteint 109 €/MWh.

Les projets retenus

Frédéric Douard