Rennes Métropole va étendre son réseau de chaleur Nord de 36 km

L’UVE de Villejean continuera d’alimenter, avec la chaufferie biomasse à construire, le réseau de chaleur étendu de Rennes Nord, photo Veolia

Le projet d’extension et d’interconnexion des réseaux Nord et Est de Rennes Métropole s’inscrit dans le cadre de son Plan Climat Air Energie Territorial, qui vise à contribuer à l’autonomie énergétique du territoire. Pour se faire, un programme ambitieux de développement du réseau se déroulera dans les cinq prochaines années. Au total, ce seront 36 km de réseaux qui viendront s’ajouter aux 30 km existants pour fournir une chaleur issue à + de 68% provenant des déchets (Unité de Valorisation Energétique) et du bois, ce qui permettra l’économie de 171 000 tonnes de CO2 sur la durée du contrat.

La technologie et le numérique, leviers incontournables pour développer, optimiser et sécuriser le réseau de chaleur

Dès 2020, les premières phases de travaux démarreront avec le développement de nouveaux moyens de production, et notamment la création d’une nouvelle chaufferie biomasse à proximité du Centre Hospitalier Régional Universitaire. Par ailleurs, des opérations seront également menées afin d’optimiser la distribution de chaleur et la sécurisation du réseau.

Pour accompagner l’extension et la transition zéro carbone du réseau de chaleur rennais, les équipes d’ENGIE Solutions développent de nouveaux outils numériques d’optimisation pour piloter les équipements actuels et les futures installations, notamment les 187 nouvelles sous-stations (points de livraison de la chaleur) qui seront 100 % communicantes dès 2021. Au total ce sont plus de 54 millions d’euros qui seront investis pour développer le réseau dont plus de 11 millions d’euros de subventions escomptées par l’ADEME et 1,9 million d’euros attendus de Certificats d’Economies d’Energies.

En’RnoV acteur local engagé pour une énergie vertueuse accessible à tous

Dès le 1er janvier 2020, En’RnoV filiale locale d’Engie pour ce réseau de chaleur, s’engage à fournir une énergie accessible au plus grand nombre avec la mise en place d’un tarif unique pour l’ensemble des abonnés actuels et futurs abonnés du réseau nord Vilaine. Un dispositif innovant basé sur le principe du Consomm’Acteurs sera également mis en place : les abonnés disposant de moyens de production renouvelables bénéficieront d’un tarif de rachat d’énergie verte qui leur permettra de réinjecter l’énergie produite par leurs installations sur le réseau de chaleur dans une démarche de lutte contre la précarité énergétique, un modèle de gouvernance unique en France sera déployé avec les associations locales de l’énergie et Rennes dans une démarche de lutte contre la précarité énergétique, un modèle de gouvernance unique en France sera déployé avec les associations locales de l’énergie et Rennes

Le réseau de chaleur nord Vilaine de Rennes Métropole en chiffres
  • Durée du contrat avec Engie : 18 ans
  • +150 GWh, soit 304 GWh au final ;
  • +36 km de réseau, soit 66 km au total ;
  • +187 sous-stations, soit 408 sous-stations au total ;
  • 35 000 équivalent-logements raccordés ;
  • Quartiers desservis : Beauregard, Villejean, Baud-Chardonnet, Gros Chêne, Bourg l’Evesque, Rives de l’Ille, Saint Martin, Maurepas-Gayeulles, Longchamps ;
  • Montant des investissements : 54 M€ ;
  • 68% d’énergies biomasse et de récupération ;
  • 171 000 tonnes de CO2 évitées sur 18 ans.

Frédéric Douard