Bruxelles ouvre une enquête sur le biodiesel américain

La Commission européenne a ouvert une enquête contre les exportations américaines de biodiesel. Bruxelles soupçonne Washington de contourner des taxes antidumping européennes en faisant transiter ses livraisons vers l’Europe par le Canada ou Singapour. La Commission se donne un délai de neuf mois pour boucler son enquête.

De fait, cette enquête a été provoquée par une plainte de la Fédération des producteurs européens de biodiesel, dont le Diester français, déposée fin juin dernier. Ces derniers font valoir que peu après la création des taxes antidumping européennes, « de nouveaux modèles sont apparus dans le commerce transatlantique de biodiesel, le biodiesel américain étant exporté de manière croissance vers l’Union européenne via des pays tiers, en particulier le Canada et Singapour, afin de cacher frauduleusement son origine américaine ».

Les taxes antidumping européennes sur le biodiesel américain avaient été instaurées en 2009, pour un montant entre 230 et 409 euros la tonne et pour une durée de cinq ans. Elles faisaient suite à une précédente plainte de la Fédération des producteurs européens de biodiesel qui accusaient plusieurs de leurs concurrents américains de se livrer à du dumping ou de profiter de subventions déloyales sous forme de crédits d’impôts ou d’aides directes à la production.

Source : www.diester.fr le 17 août 2010